Amiante : 65% des artisans à la retraite auraient été exposés

65% des artisans à la retraite auraient été exposés à l'amiante au cours de leur carrière, révèle l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), d'après les résultats du programme "Epidémiologie et surveillance des professions indépendantes" (ESPrI). Un taux bien plus élevé que pour les autres retraités, tous secteurs d'activité confondus.

Rédigé le

Amiante : 65% des artisans à la retraite auraient été exposés
Amiante : 65% des artisans à la retraite auraient été exposés

 L'InVS publie un rapport inquiétant pour les artisans à la retraite. "On estime que 65% des hommes ont été exposés au moins une fois à l'amiante durant leur carrière", indique cette étude, portée sur 9.125 artisans hommes et femmes, ayant pris leur retraite entre 2004 et 2008. Parmi eux, les plus touchés sont les constructeurs. 74% d'entre eux auraient eu un contact avec les fibres cancérigènes. Par comparaison, une autre étude, réalisée entre 1996 et 1997, sur des hommes de 63 ans en moyenne, estime à 27,7% le niveau d'exposition pour les hommes retraités du régime général.

L'amiante un isolant cancérigène

Pour rappel, l'amiante est un minéral à texture fibreuse, utilisé comme isolant bon marché jusqu'à son interdiction complète en 1997, compte tenu de son potentiel cancérigène.

"En France, 35.000 personnes sont mortes d'une maladie de l'amiante, entre 1965 et 1995", explique ainsi un rapport sénatorial publié en 2005. Celui-ci dénonce par ailleurs une "gestion défaillante" des autorités françaises, anticipant "50.000 à 100.000 décès d'ici 2025".

Renforcer l'information

Compte tenu du niveau élevé de l'exposition à l'amiante chez les retraités de l'artisanat, les auteurs de l'étude de l'InVS préconisent de "renforcer l'information" auprès de cette population et auprès des médecins généralistes sur des pathologies pouvant survenir "30 à 40 ans" après l'exposition aux fibres cancérigènes. En effet, des examens médicaux portés sur 1.798 artisans retraités masculins, ont révélé des "pathologies bégnines de la plèvre" pour 16% d'entre eux ; 28 souffriraient d'un cancer broncho-pulmonaire ou d'un mésothéliome.

Des projections de l'InVS, rendues publiques le 12 février 2013, prédisent 18.000 à 25.000 décès d’ici 2050 liés au cancer de la plèvre, avant tout provoqué par l'amiante.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :