Test, masque, isolement... tout savoir sur les mesures anti-Covid pour les voyageurs venant de Chine

Depuis que la Chine a abandonné sa politique zéro Covid, le nombre de cas explose dans le pays. La France vient d'instaurer un dispositif de contrôle pour les voyageurs en provenance de la Chine.

Muriel Kaiser
Muriel Kaiser
Rédigé le , mis à jour le
Pour voyager en France, les passagers devront présenter un test négatif et porter un masque dans l'avion
Pour voyager en France, les passagers devront présenter un test négatif et porter un masque dans l'avion  —  Shutterstock

Début décembre, la Chine a levé l'ensemble de ses mesures anti-Covid, jusque-là draconiennes. Depuis, les hôpitaux du pays sont submergés. Les cas de contamination se multiplient, laissant craindre une reprise épidémique dans le monde entier.

Dans ce contexte, la France a pris plusieurs mesures à destination des voyageurs venant de la Chine. Elles sont parues au Journal Officiel samedi 31 décembre 2022. 

Masque et test obligatoires pour l'embarquement

À partir du 5 janvier 2023, les passagers de 11 ans et plus devront présenter un test négatif avant de pouvoir embarquer à bord d'un vol pour la France. Le test devra dater de moins de 48 heures avant le vol. Les voyageurs se verront aussi remplir une déclaration sur l'honneur attestant qu'ils ne présentent pas de symptômes et qu'ils ne sont pas cas contacts.

Autre mesure déjà en vigueur : le port du masque dans l'avion pour tous les passagers de plus de six ans. À leur arrivée en France, les voyageurs seront testés de manière aléatoire. Si le test s'avère positif, il faudra qu'ils s'isolent pendant sept jours.

À lire aussi : Covid : Faut-il s'attendre à de nouveaux variants en provenance de Chine ?

De plus en plus de mesures anti-Covid

Avec ces mesures, la France rejoint d'autres pays. Ainsi, une douzaine de pays ont déjà décidé d'imposer de nouvelles régulations anti-Covid. Avant la France, l'Italie, les États-Unis, le Canada et l'Australie entre autres ont annoncé exiger un test négatif aux voyageurs en provenance de Chine. 

Le Maroc, lui, a adopté la mesure la plus stricte. Le pays interdit l'entrée sur son territoire à tous les voyageurs en provenance de Chine, "quelle que soit leur nationalité".

L'objectif de ces mesures : endiguer une nouvelle flambée épidémique, et séquencer le virus pour détecter d'éventuels nouveaux variants. En déplacement à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le ministre de la Santé François Braun a ainsi annoncé : "ce contrôle à l’arrivée n’est pas un contrôle qui empêcherait des citoyens de rentrer sur notre territoire, mais c’est un contrôle plus scientifique, qui va nous permettre de suivre de façon extrêmement précise les différents variants".

L'actu - Transports en commun : le port du masque recommandé
L'actu - Transports en commun : le port du masque recommandé  —  Le Mag de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !