1. / Sexo
  2. / Contraception
  3. / Pilule

Que faire si j'ai oublié ma pilule ?

La pilule contraceptive est un moyen très fiable dont l'efficacité est évaluée à 99,7%. A condition d'être correctement prise et jamais oubliée... Lorsqu'un oubli survient, inutile de paniquer : il faut agir vite et bien. Selon le type de pilule, la marche à suivre est différente.

Rédigé le

Que faire si j'ai oublié ma pilule ?
Que faire si j'ai oublié ma pilule ?
Sommaire

Pour bien comprendre

La pilule est une méthode contraceptive, qui fait appel à différentes molécules, regroupées en deux grandes familles : les oestrogènes (qui s'apparentent à l'hormone sexuelle du même nom) et les progestatifs qui reproduisent l'action de la progestérone, une autre hormone sexuelle féminine.

Astuces anti-oubli :

  • Poser la plaquette près de sa brosse à dent ou de sa crème de jour
  • Intégrer la prise à un rituel (lavage des dents, démaquillage,…)
  • Prendre le comprimé à la même heure
  • Créer une alerte quotidienne sur son téléphone
  • Ou utiliser une application rappelant la prise quotidiennement

On différencie les pilules dites combinées ou oestro-progestatives, et les pilules progestatives

Les premières associent un œstrogène, l'éthynilestradiol, et un progestatif, pour agir à trois niveaux (sur l'ovulation, la glaire, la nidation). Les secondes contiennent un progestatif microdosé (avec un faible dosage) : il peut s'agir du lévonogestrel, qui modifie la glaire du vagin et doit se prendre à heure fixe, ou éventuellement dans les 3 heures suivant l'heure habituelle de prise.

Autre molécule disponible : le désogestrel (comme la Cérazette®) qui bloque l'ovulation en plus d'une action sur la glaire et qui peut être pris dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise, tout comme les pilules oestroprogestatives.

La marche à suivre en cas d'oubli

Ces recommandations sont valables en cas d'oubli, mais aussi de vomissements dans les 3 à 4 heures suivant la prise de pilule ou de diarrhée, pouvant provoquer une élimination prématurée du comprimé. En cas de doute ou de différence avec la notice de votre pilule, contactez votre médecin (généraliste ou gynécologue) qui saura répondre à vos interrogations.

Pour avoir en détails la conduite à tenir pour votre pilule, cliquez sur ce lien et choisissez le nom de votre contraception dans la liste proposée. 

En cas d'oubli de moins de 12 heures d'une pilule oestro-progestative ou microprogestative à base de désogestrel, ou de moins de 3 heures s'il s'agit d'une pilule microprogestative à base de lévonorgestrel, on conseille de prendre le comprimé d'emblée, même si deux comprimés sont pris le même jour, puis de poursuivre la plaquette normalement.

En cas d'oubli de plus de 12 heures d'une pilule oestro-progestative ou microdosée à base de désorgestrel ou d'oubli de plus de 3 heures d'une pilule microdosée à base de lévonorgestrel, on conseille de :

  • prendre le comprimé oublié (même si 2 pilules sont prises le même jour) ;
  • continuer sa plaquette de façon normale, à l'heure habituelle ;
  • prendre une pilule du lendemain s'il y a eu un rapport dans les 5 jours précédant l'oubli ou si 2 oublis (ou plus) ont eu lieu sur la même plaquette ;
  • utiliser un préservatif en cas de rapport sexuel durant les 7 jours qui suivent l'oubli.

Si la pilule contient 21 comprimés, si l'oubli concerne l'un des 7 derniers comprimés, il est recommandé d'enchaîner 2 plaquettes, en "sautant" la semaine sans comprimés. Si la pilule contient 28 comprimés, avec 4 à 7 comprimés inactifs (de couleur différente), il convient de jeter les comprimés inactifs et de commencer une nouvelle plaquette. 

Dans tous les cas, en cas de retard de règles, de règles qui semblent différentes des règles habituelles, ou d'autres symptômes (seins sensibles par exemple), un test de grossesse doit être réalisé 21 jours après l'oubli. Il peut être se positiver plus tôt  au bout de 15 jours, mais le risque de faux négatif est plus grand.

Sources : Vidal et recommandations de la HAS 

Sponsorisé par Ligatus