1. / Sexo
  2. / Contraception
  3. / Contraception définitive

La vasectomie : une contraception définitive

La contraception n’est pas réservée qu’aux femmes. Il existe une forme de contraception masculine mal connue et peu répandue : la vasectomie. Il faut cependant être certain de ses choix lorsque l’on opte pour cette méthode car elle est considérée comme définitive.

Rédigé le , mis à jour le

La vasectomie : une contraception définitive
Sommaire

Une méthode autorisée depuis peu en France

Autorisée en France en 2001, la vasectomie est désormais considérée comme une méthode de contraception masculine.

Alors qu'elle est encore très peu répandue en France, la vasectomie ou stérilisation masculine existe pourtant depuis plus de deux siècles. Aux Etats-Unis, elle est même considérée comme une méthode de contraception à part entière depuis les années 60 : 16 % des Américains aujourd'hui y auraient en effet recours. C'est aussi une opération banalisée dans les pays nordiques. En France, le nombre de vasectomie a été multiplié par 5 entre 2010 et 2018 d'après l'Assurance-Maladie.

En France, ce n'est qu'en 2001 qu'une loi a reconnu et autorisé la vasectomie à visée contraceptive. Cette pratique ayant été longtemps confidentielle, sinon clandestine, les chiffres ne sont pas connus mais on sait que cette méthode est très peu utilisée et très méconnue. La raison est sans doute parce que beaucoup d'hommes la voient comme une véritable mutilation ou une castration. En effet, bien des idées reçues circulent encore à son sujet.

Une stérilisation qui ne remet pas en cause la sexualité

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la vasectomie.

La vasectomie n'est pourtant qu'une méthode de stérilisation qui ne mutile pas l'appareil reproducteur de l'homme. Le sperme est produit par les testicules, il est stocké dans l'épididyme, qui est posé sur chaque testicule. Lors d'une éjaculation, le sperme sort de l'épididyme et passe par un conduit, le canal déférent. Il arrive ensuite par une succession de petits conduits dans le pénis pour être éjaculé.

Il faut savoir que les spermatozoïdes ne représentent qu'1 % de l'éjaculation finale. Le sperme contient bien le liquide séminal, sécrété par els vésicules séminales, et d'autres substances, qui sont produites par la prostate.

Qu’est-ce que la vasectomie ?

Attention, images d'intervention chirurgicale : la vasectomie consiste à sectionner une portion du canal déférent.

La vasectomie consiste donc à sectionner les canaux déférents sur quelques millimètres. Ainsi, la route des spermatozoïdes est en quelque sorte fermée et ils ne peuvent plus être éjaculés dans le liquide séminal. La fécondation n'est donc plus possible.

Une intervention simple. Il s'agit d'une intervention simple mais la loi prévoit un délai de réflexion de quatre mois après la prise de décision, cette stérilisation étant considérée comme définitive, même si l'opération inverse existe.

Il est en effet possible de rendre les canaux déférents à nouveau perméables, mais le taux de réussite est assez faible. On n'obtient seulement 50 % de grossesses a posteriori. Il vaut donc mieux être sûr de soi avant d'entreprendre cette opération. Attention, la vasectomie n'est pas efficace immédiatement mais au bout de 8 à 16 semaines, ou 20 éjaculations d'après la Haute autorité de santé.

Après l'intervention, les spermatozoïdes ne peuvent plus sortir mais ne s'accumulent pas pour autant dans les voies génitales. Ils n'y restent que quelques jours, car comme toutes les cellules, ils ont une durée de vie limitée. Ils meurent et sont absorbés par d'autres cellules : les macrophages. C'est d'ailleurs ce qui se passe lorsque l'on n'a pas d'éjaculation pendant longtemps.

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur

Dans le forum :

Ailleurs sur le web