Le chômage peut-il être à l'origine d'une baisse du désir sexuel ?

Au chômage depuis bientôt un an, mon mari n'a plus de désir sexuel. Est-ce normal ? Que faire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Sophie Cadalen, psychanalyste :

"Ne plus avoir de désir sexuel quand on est au chômage est assez fréquent. À partir du moment où un chômage se subit et se prolonge, le sentiment de sa valeur en est amoindri. Et quand on n'a pas une grande estime de soi, on n'est pas très désirant. Il faut être relativement épanoui pour avoir envie, pour se permettre d'avoir envie. Donc non il n'est pas rare de ne plus avoir de désir sexuel quand on est au chômage, mais cela se résout très vite la plupart du temps, si on trouve un travail, une confiance en soi, si on se réinstalle dans quelque chose de dynamique, si on repart dans une certaine énergie, la libido revient aussi avec.

"L'attitude à avoir, c'est déjà de ne pas en faire le reproche à l'autre. Ce n'est pas le moment pour lui mettre une "couche" supplémentaire, ce qui enfoncera l'autre dans le sentiment qu'il n'arrive à rien. Il faut le laisser tranquille, admettre et tolérer. Et si l'épouse a du désir, il faut le signifier, en faire montre. Pas sur une demande à laquelle l'autre devrait forcément répondre mais sous la forme d'une "caresse" faite à l'autre, quelque chose qui va le rassurer. Lui ne se sent pas désirant mais au moins il se sentira désiré et cela fait toujours du bien."