1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / Vaccin contre la grippe

Grippe : qui peut se faire vacciner en pharmacie ?

Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe, tous les pharmaciens sont désormais autorisés à vacciner les personnes à risque sans prescription médicale.

Rédigé le

Grippe : qui peut se faire vacciner en pharmacie ?
Grippe : qui peut se faire vacciner en pharmacie ?

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 15 octobre et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2020. Avec cette année, une nouveauté. Vous pourrez vous rendre chez votre pharmacien d’officine pour recevoir votre injection, où que vous habitiez en France, si vous faites partie de la population ciblée par la campagne.

Sous réserve que votre pharmacien soit volontaire, se soit formé à la vaccination et que ses locaux présentent les conditions techniques requises pour un acte vaccinal.

La vaccination fait partie des missions pouvant être exercées par les pharmaciens d’officine sur l’ensemble du territoire depuis le 1er mars 2019 (article 59 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2019.)

Un succès éprouvé dans deux régions tests

La possibilité de vaccination contre la grippe par les pharmaciens a été étendue à la totalité du territoire français, du fait du succès de l'étude pilote conduite depuis 2017 initialement dans deux régions (Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes), puis étendue en 2018 aux régions Hauts-de-France et Occitanie. A noter que pour le moment, les pharmaciens sont autorisés à vacciner uniquement contre la grippe saisonnière.

Qui est concerné ?

Les pharmaciens ne sont autorisés à vacciner que les personnes âgées de 18 ans et plus, concernées par les recommandations vaccinales sans antécédent de réaction anaphylactique à une vaccination antérieure et sans allergie vraie aux oeufs.

La vaccination contre la grippe est recommandée chaque année pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Mais elle concerne aussi des personnes à risque de grippe sévère ou compliquée, comme les femmes enceintes, quel que soit le trimestre de la grossesse ou les personnes -y compris les enfants à partir de l’âge de 6 mois- atteintes de certaines pathologies.

Quant aux infirmiers, leur rôle est élargi depuis l'an dernier, avec la possibilité de vacciner sans ordonnance l'ensemble des personnes ayant reçu un bon de la Sécurité sociale, y compris les femmes enceintes et ceux se faisant vacciner pour la première fois.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr