1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / La vaccination en questions

Les vaccins sont-ils à proscrire en cas de maladies auto-immunes ?

Les vaccins sont-ils à proscrire quand on souffre de maladies auto-immunes ?

Rédigé le , mis à jour le

Les vaccins sont-ils à proscrire en cas de maladies auto-immunes ?

Les réponses avec le Pr Odile Launay, infectiologue :

"Pendant très longtemps, on a contre-indiqué à ces patients de se faire vacciner. Ils n'étaient pas vaccinés. Mais aujourd'hui, on a montré que l'infection elle-même est un facteur d'accentuation et de poussées de maladie d'une part. Et d'autre part, ces patients ont souvent des traitements immunosuppresseurs qui font qu'ils sont beaucoup plus sujets aux infections et aux infections sévères. Aujourd'hui nous avons tous les arguments pour dire que le vaccin doit être recommandé chez ces patients et ils doivent être même mieux vaccinés que les autres.

"La vaccination chez ces patients marche un peu moins bien puisque leur système immunitaire est moins efficace. Mais on a montré que la vaccination marchait quand même et donc on a dans certaines situations des schémas adaptés, des schémas intensifiés de vaccination. C'est le cas par exemple pour l'hépatite B. On a aussi proposé de faire des rappels plus rapprochés, tous les dix ans alors que dans la population générale, on est passé à des rappels tous les vingt ans."