1. / Se soigner
  2. / Professions médicales
  3. / Profession paramédicale

Profession brancardier

Les brancardiers sont des héros méconnus. Pourtant, au sens propre comme au sens figuré, ils sont des relais importants au sein de l'hôpital. Portrait d'une profession, avec l'équipe de l'Hôpital Necker-Enfants malades, à Paris. 

Rédigé le

Profession brancardier

Du chef de service à l'infirmière, ils reconnaissent tous l'importance de cette profession aussi discrète qu'indispensable. L'hôpital vit au rythme des pas des brancardiers. Et chaque patient devient leur patient le temps d'un voyage entre deux services.

Ni médecins, ni infirmiers, les brancardiers sont un peu à part et tentent de créer une parenthèse au fil des couloirs. "Nous devons adapter notre comportement par rapport à la situation. Parfois on peut communiquer et il y a des situations où le silence est d'or. Du coup, on est présent par un sourire, par un geste", confie Brice Gentil, brancardier.

Les brancardiers connaissent chaque service. Ils peuvent accompagner leurs patients selon leur maladie, leur âge ou leur handicap. Aider sans oublier d'essayer d'apporter une touche de légèreté sur le chemin des différents services.

L'air de rien, en quelques mots, avec un rythme et des gestes de transport adaptés au niveau de douleur de leurs patients, les brancardiers sont un vrai maillon de la chaîne de soins. Et parfois une vraie relation s'instaure au fil des nombreuses hospitalisations du patient.

Les brancardiers marchent entre dix et douze kilomètres par jour pour mener à bon port tous ceux qui ont besoin d'aide.

Sponsorisé par Ligatus