1. / Se soigner
  2. / Ostéopathie

Sur quels critères choisir un ostéopathe ?

Sur quels critères choisir un ostéopathe ?

Rédigé le , mis à jour le

Sur quels critères choisir un ostéopathe ?

Les réponses avec Philippe Sterlingot, président du syndicat français des ostéopathes:

"Il y a un enjeu de formation très clair. Il y a 13 ans, nous étions une profession illégale. Progressivement la profession se construit et aujourd'hui on a une formation de très bonne qualité, de très bon niveau, mais il y a toujours dans le paysage ostéopathique français, des praticiens qui ont été formés il y a plusieurs années avec des formations pas forcément abouties. Et malheureusement aujourd'hui on reste fondé sur le bouche à oreille et 99% de nos patients viennent uniquement sur le bouche à oreille.

"Comment faire quand on est un patient et que l'on voudrait s'assurer que le professionnel a une vraie formation ? On peut appeler le syndicat, on tient des listings à jour et on a des critères d'admission extrêmement rigoureux. On peut aussi demander au praticien quelle est sa formation, et d'essayer de s'informer si cette formation est complète. Bien avant la réglementation qui a changé il y a un an, beaucoup d'écoles s'étaient déjà calées sur des standards de haut niveau. Il y a aujourd'hui dans les ostéopathes français une population très bien qualifiée avec des formations de pratique clinique, avec des patients… Et on a aussi malheureusement encore quelques milliers d'ostéopathes qui n'ont pas cette formation. Il faut donc que le public soit attentif.

"Aujourd'hui Internet est très présent, beaucoup de patients le consultent et beaucoup d'ostéopathes ont un petit site Internet sur lequel on peut voir leur formation. Il est alors facile de voir s'il s'agit d'une école dite historique qui historiquement a fait une formation de haut niveau ou s'il s'agit d'une formation un peu marginale, dans ce cas attention danger.

"On peut aussi demander conseil à son pharmacien qui connaît les ostéopathes autour de la pharmacie. Le bouche à oreille marche aussi avec les médecins et de mieux en mieux parce qu'aujourd'hui les médecins commencent à savoir qu'on traite leurs patients. Pendant une longue période, les patients n'osaient pas dire à leur médecin qu'ils allaient voir leur ostéopathe, mais cela est en train de changer. Les médecins ont aujourd'hui une position centrale où ils savent qui fait quoi. Quand le médecin est ouvert à la pratique de l'ostéopathie, ce qui est en train de se répandre aujourd'hui, il est capable de dire s'il faut éviter untel ou s'il faut conseiller untel qui est tout à fait compétent."