1. / Se soigner
  2. / Hôpital

Un incendie au CHU de Caen fait 11 blessés

Trois patients, quatre soignants et quatre agents de sécurité ont été blessés dans un incendie qui s’est déclaré au 18e étage du CHU de Caen. Les patients de l’unité sinistrée ont été transférés dans d’autres services.

Rédigé le

Un incendie au CHU de Caen fait 11 blessés
Le CHU de Caen (cc-by-sa Kumkum)

Un incendie au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen survenu dans la nuit de mardi 22  à mercredi 23 octobre a fait 11 blessés en urgence relative, a appris l’AFP auprès de l'hôpital.

"Au total, trois patients, dont celui de la chambre (où le feu s'est déclaré), quatre soignants et quatre agents du service de sécurité incendie sont en état d’urgence relative à la suite d'inhalation de fumées", a indiqué le service communication de l'hôpital.

"Aucune victime grave"

Ils ont été pris en charge en urgence, a poursuivi le CHU. "Aucune victime grave n'est à déplorer", a précisé l'hôpital.

Le feu s'est déclaré vers 2h15 dans une chambre du bâtiment principal située au 18e étage de l'hôpital. Il a été circonscrit à cette pièce, selon la même source. "Les équipes de sécurité du CHU sont intervenues immédiatement et ont permis de maîtriser le feu. Les équipes du SDIS sont rapidement arrivées sur place et ont permis d'éteindre définitivement le foyer et d'évacuer le patient présent dans la chambre", a poursuivi l'hôpital.

"L'ensemble des dispositifs de sécurité ont fonctionné"

Selon plusieurs médias locaux, l'unité concernée a été fermée et les patients ont été transférés au sein d'autres services compte tenu des dégâts. Interrogé par l'AFP, le CHU n'était pas en mesure de préciser le nombre de patients transférés. D'après le CHU, le 18e étage accueille notamment le service endocrinologie, médecine interne et vasculaire. L'hôpital n'avait pas dans l'immédiat d'information concernant l'origine du sinistre.

"L'ensemble des dispositifs de sécurité ont fonctionné correctement (alarme, désenfumage, intervention des services de secours)", a précisé le CHU.

Les hôpitaux ne respectent pas toujours les normes incendie

Mais cet incident ravive la question de la sécurité incendie dans les hôpitaux. En juillet dernier, le Journal du Dimanche (JDD) alertait sur le non-respect des normes anti-incendie dans plusieurs hôpitaux. Ainsi, sur les 370 établissements de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), 20 n’étaient pas aux normes et un incendie dans ces centres hospitaliers pourrait rapidement tourner au scénario catastrophe, s’inquiétait le journal.

L’inventaire réalisé à l’hôpital de la Timone à Marseille révélait également des carences importantes en matière de sécurité, avec notamment des "portes coupe-feu manquantes", des "issues de secours cadenassées", la présence de "matériaux inflammables" ou encore des "vitres sans résistances au feu", selon le JDD.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr