1. / Se soigner
  2. / Hôpital

Hygiène à l'hôpital : zéro pointé !

Seuls 20% des soignants se lavent les mains avant de toucher un patient… C'est le résultat d'une étude menée à l'hôpital Nord de Marseille (AP-HM). Et cet établissement est loin d'être une exception…

Rédigé le , mis à jour le

Hygiène à l'hôpital : zéro pointé !

Le service des maladies infectieuses de l'hôpital Nord de Marseille a testé ces trois dernières années un dispositif de traçabilité de l'hygiène des mains des soignants. Il s'agit d'une puce électronique nichée dans les chaussures du personnel, couplée à des antennes de détection au sol et des distributeurs électroniques de solutions hydro-alcooliques. À chaque passage d'un médecin, d'un infirmier ou d'un aide-soignant, les informations sont recueillies et analysées.

Grâce à ce dispositif, l'AP-HM a réalisé une étude pendant cinq mois sur 42 soignants et 132 patients répartis dans sept chambres. Résultats : 21,4% des soignants se lavent les mains uniquement après le contact avec les patients et seuls 22,6% d'entre eux le font avant de toucher un malade.

Pourtant le risque infectieux est partout à l'hôpital. Avec la menace particulière des bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques comme le staphylocoque doré ou certains pneumocoques. "Lorsque le médecin examine un malade, il peut se contaminer avec ces bactéries multi-résistantes. Il ne va pas s'infecter lui-même mais il risque de transmettre ces bactéries à d'autres malades porteurs de cathéters ou de perfusions", explique le Dr Thierry Lazard, chef du service de réanimation du groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon (75).

Avant et après chaque contact avec un patient, les mains doivent être systématiquement désinfectées avec une solution hydro-alcoolique qui est efficace contre les germes les plus menaçants. À condition de respecter une règle absolue : ne porter aucune montre ou bijou. Si le soignant porte une bague, par exemple, la solution hydro-alcoolique ne peut être correctement appliquée sur les doigts. Quand il s'agit d'une montre ou d'un bracelet, le lavage des mains ne peut se faire jusqu'au poignet, ce qui est recommandé.

Pour évaluer la vigilance de leur personnel, certains hôpitaux contrôlent régulièrement la quantité de solution désinfectante utilisée.

VOIR AUSSI

Sponsorisé par Ligatus