1. / Se soigner
  2. / Affaires, justice
  3. / PIP

EXCLU - Prothèses PIP : vers un remplacement à frais réduits

Une bonne nouvelle pour les femmes françaises porteuses de prothèses PIP. Les spécialistes du Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthétique, le syndicat le plus important de la profession, s'apprêtent à faire un geste.

Rédigé le , mis à jour le

EXCLU - Prothèses PIP : vers un remplacement à frais réduits

- Entretien avec le Dr Jean-Marie Faivre, chirurgien plasticien et secrétaire général adjoint du SNCPRE, invité dans Le Magazine de la santé du 5 janvier 2012 -

 

Les spécialistes du Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthétique demandent aux chirurgiens plasticiens de renoncer à leurs honoraires pour toutes les patientes porteuses d'implants PIP qui souhaitent se faire reposer des prothèses d'une autre marque.

Ils s'adressent aussi au Syndicat des anesthésistes et leur proposent de réduire de moitié le montant de leurs honoraires.

Si les praticiens jouent le jeu, une porteuse de prothèse PIP n'aura à sa charge que les frais d'hospitalisation et l'implant qui sera facturé à prix coûtant. Au final, l'intervention pourrait alors leur revenir à 1500 euros au lieu des 4000-5000 euros habituels.

Par ce geste, les praticiens membres du Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthétique souhaitent rappeler qu'ils sont avant tout médecins et conscients de l'enjeu de santé publique qui résulte du scandale des prothèses PIP.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus