La composition du prochain vaccin grippal dévoilée

La composition du prochain vaccin grippal dévoilée

Après l'échec du vaccin contre le grippe cette saison, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dévoile la recette du vaccin 2015-2016. Il sera composé des souches dominantes observées cette année, dont la principale, A (H3N2), a muté de manière imprévue.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Chaque saison grippale a son vaccin. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a révélé la composition du prochain pour l'hiver 2015-2016, qui vaccinera dès septembre l'hémisphère Sud. Celui-ci a été élaboré sur la base des souches principales responsables de l'épidémie actuelle. Le nouveau vaccin comprend donc la souche A (H3N2), prédominante cette année en France, qui a surpris tout le monde en mutant juste après l'élaboration du vaccin 2014-2015. L'année prochaine, la souche mutée fera donc partie du vaccin.

Pour l'hiver 2015-2016, le réseau de surveillance de la grippe de l'OMS (le GISRS) recommande de composer le vaccin avec trois souches du virus : A (H1N1) pdm09, A/Switzerland/9715293/2013 (H3N2) et B/Phuket. Les deux dernières souches diffèrent de l'année précédente.

Pour déterminer quelles souches de virus doivent être introduites dans le vaccin, l'OMS a récolté, entre septembre 2014 et janvier 2015, le sang de personnes contaminées. La souche mutée A (H3N2) "a été prédominante dans beaucoup de région", indique l'OMS. La grippe est provoquée par différents virus du genre influenza. Ils appartiennent le plus souvent à deux groupes : A (le plus dangereux) et B (le plus fréquent).

Le vaccin de cette année a été élaboré avant mars 2014, date à laquelle les autorités se sont rendues compte que la souche A (H3N2) commençait à muter. Ce n'est que six mois plus tard que cette souche est devenue prédominante, rendant le vaccin initial peu efficace. Selon l'OMS, il ne protègerait que 23% de la population cette saison. Ce genre de mutations, rapides et imprévues, restent extrêmement rares.

Source : rapport de l'OMS sur la composition du vaccin (PDF)

En savoir plus sur la grippe :