Covid : un calculateur gratuit permet de connaître son temps d’attente pour se faire vacciner

En quelques semaines, le site internet de ce calculateur a été vu plus de 15 millions de fois. L'outil se fonde sur les principaux facteurs de risque face au Covid et sur le rythme de vaccination en cours.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
La préfecture de l'Hérault veut encourager les jeunes à se faire vacciner (Image d'illustration)
La préfecture de l'Hérault veut encourager les jeunes à se faire vacciner (Image d'illustration)

Deux chercheurs ont mis au point un calculateur, libre d'accès sur internet, permettant d'estimer le temps d'attente, dans plusieurs pays, pour se faire vacciner contre le Covid.

"On s'est dit qu'il y avait plein de gens qui devaient se poser cette question. Spécialisés dans l'élaboration de calculateurs, on a voulu faciliter le travail à ces personnes en leur offrant une réponse en fonction des données de leur pays", explique à l'AFP l'un des créateurs de l'outil, Salam Moubarak, docteur de l'Institut national des sciences appliquées (Insa) de Villeurbanne près de Lyon et installé aujourd'hui à Dubaï.

Avec son collègue polonais Maciej Kowalski, cet ingénieur en robotique s'est inspiré d'un simulateur similaire d'un physicien britannique avec lequel ils collaborent au sein de la start-up Omni Calculator.

A lire aussi : Vaccination contre le covid : des malades témoignent de leur impatience

Un outil à grand succès

"Il l'a conçu au moment de la campagne de vaccination en Angleterre. En quelques semaines, la page a été vue plus de 15 millions de fois !", ajoute le scientifique qui a depuis développé le même type de calculateur pour une dizaine de pays.

Baptisé "Calculateur de queue pour la vaccination" et accessible depuis une dizaine de jours sur le site d'Omni Calculator, cet outil se base sur les données d'institutions statistiques et sanitaires comme la Haute Autorité de santé, Santé Publique France, l'Insee et le site CovidTracker.fr. 

Fondé sur les facteurs de risque face au Covid

"Le logiciel vous demande votre âge, qui est l'élément le plus impactant; si vous êtes par exemple en Ehpad, si vous avez été en contact avec des personnes contaminées, si vous êtes un professionel de santé de plus de 50 ans, si vous avez des comorbidités... tout cela vous permet de gagner ou pas en priorité", précise Salam Moubarak, soulignant que ce simulateur ne se veut ni officiel, ni médical.

L'outil se base aussi sur la fréquence hebdomadaire des vaccinations et le taux d'adoption du vaccin. Ces données peuvent être modifiées par l'utilisateur du site.

Pour un Français de 47 ans, en pleine forme, qui n'est pas cas contact, l'algorithme indiquait le 27 janvier qu'entre 19 et 29 millions de personnes devaient se faire vacciner avant lui, une première injection pouvant intervenir en l'état entre le 4 mai et le 19 décembre 2022, une seconde entre le 25 mai et 9 janvier 2023.