Le nombre de SDF a doublé en France depuis 2012 selon la Fondation Abbé-Pierre

La France compte 300.000 sans-domicile-fixe a annoncé le délégué général de la fondation. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

On ne peut pas continuer comme ça dans un pays riche comme le nôtre”, alerte Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre (FAP) dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD). 

Selon la fondation, le nombre actuel de personnes sans-domicile-fixe en France s’élève environ à 300.000, soit deux fois plus qu’en 2012. 

Plusieurs configurations 

Pour arriver à ce résultat, la FAP a utilisé la définition des sans-domicile utilisée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) : “ une personne est qualifiée de « sans-domicile » un jour donné si la nuit précédente elle a eu recours à un service d'hébergement ou si elle a dormi dans un lieu non prévu pour l'habitation (rue, abri de fortune)" 

Ainsi, parmi les 300.000 personnes sans domicile fixe on retrouve : 

  • 180 000 personnes en hébergement généraliste en octobre 2020, selon les sources officielles ;
  • 101 000 personnes hébergées dans le dispositif national d’accueil (fin 2019) ;
  • 11 000 personnes en bidonvilles, selon l’enquête de la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal)
  • Les sans-abri, dont le nombre est difficile à définir : ils seraient 27 000, selon le recensement de la population de 2016. Des décomptes ont aussi été effectués lors des Nuits de la solidarité dans les grandes villes de France (3 600 à Paris, 1 600 à Montpellier, 1 000 à Rennes…).

Crainte de la trève hivernale

La dernière enquête de l’Insee, en 2012, faisait état de 141.500 sans-domicile-fixe

La fondation s’inquiète par ailleurs des nouvelles vagues d’expulsions à venir après la trève hivernale. “Les expulsions vont reprendre à partir du 1er avril prochain. Nous devons anticiper cette bombe à retardement”, prévient M. Robert.