Frank, brûlé sur 95 % de son corps, a été sauvé par une greffe de peau de son frère jumeau
Frank, brûlé sur 95 % de son corps, a été sauvé par une greffe de peau de son frère jumeau

Les infos santé à ne pas manquer cette semaine...

Greffe de peau entre jumeaux, manque d'argent pour les maisons de retraite, du porno à l’hôpital… l'actu santé à ne pas manquer cette semaine.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Franck, grand brûlé, sauvé par une greffe de peau de son frère jumeau

Frank, victime d’un accident du travail, a été brûlé sur 95 % de son corps. Il n’avait aucune chance de survie. Mais c’était sans compter sur une greffe de peau permise par son frère jumeau ! Après quatre mois d’hospitalisation, Frank est en parfaite santé. Cette prouesse médicale est une première dans l’histoire de la médecine.

La FHF alerte sur la baisse du budget des maisons de retraite

La Fédération hospitalière de France (FHF) lance une pétition pour alerter sur la baisse de 200 millions d'euros d’ici à 2023 du financement des maisons de retraite publiques. Dégradation des conditions d’accueil, diminution du personnel... Cette baisse pourrait avoir des conséquences très concrètes sur la vie des personnes âgées dépendantes. Le Magazine de la Santé a reçu Frédéric Valletoux, directeur de la FHF.

Droit des enfants : une situation préoccupante

Le Défenseur des droits souligne dans son rapport annuel sur les droits de l’enfant les situations "alarmantes" de certains mineurs vulnérables en France, qui appellent selon lui "des réactions urgentes" des pouvoirs publics. Dans le même temps, la garde des Sceaux Nicole Belloubet s’est déclarée favorable à une présomption de non-consentement pour les enfants moins de 13 ans. Cette annonce fait suite à deux polémiques récentes sur les viols de deux fillettes.

A lire :

Du porno pour booster le don de sperme

La société de production Marc Dorcel fournit ses films aux services d'assistance médicale à la procréation d’une trentaine d’hôpitaux publics. Une solution plus économique et plus hygiénique. "Aller à l'hôpital pour ce type d'acte n'est pas ce qu'il y a de plus sympathique, alors si nous pouvons apporter un peu de légèreté, nous le faisons volontiers", affirme le PDG de l’entreprise.