La cryothérapie ne dérègle-t-elle pas la thermorégulation du corps ?

La cryothérapie ne peut-elle pas dérégler la thermorégulation du corps ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Jean-François Toussaint, médecin physiologiste :

"Les effets de court terme qui vont durer de 30 minutes à une heure sont très nets. On va avoir des effets rémanents un peu plus longs sur certains aspects, notamment la CRP, un des marqueurs de l'inflammation qui va augmenter contrairement à ce que l'on pense. Et on restitue l'ensemble au bout de deux ou trois jours d'où l'idée qu'il faudrait faire plusieurs séances (trois par semaine).

"Mais la thermorégulation reste, elle est justement mise en jeu quand on se projette dans le froid et dans lequel on va justement mettre en action l'ensemble de ces mécanismes qui sont des mécanismes de défense, des mécanismes de réaction. C'est peut-être l'un des effets qui nourrit d'autant plus cette idée de bien-être quand on sort d'une séance de cryothérapie parce que l'on a survécu en ayant mis en alerte l'ensemble de nos systèmes de défense."