Echapper au handicap grâce aux drones

On entend de plus en plus parler de réalité virtuelle grâce aux casques connectés, qui permettent une immersion dans un univers qu'on n'a pas à portée de main. En Haute-Savoie, une association a proposé un stage de pilotage de drone à des personnes en situation de handicap. Grâce à la réalité virtuelle, ces personnes ont ainsi pu avoir le sentiment d'être dans les airs.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Voir la terre d'en haut et se sentir pousser des ailes, c'est l'expérience qu'on pu vivre le temps d'un après-midi une dizaine de personnes en situation de handicap sur un plateau de Haute-Savoie. Grâce à des lunettes de réalité virtuelle, ils ont pu voir en temps réel ce que filmait le drone.

Pour cette initiation au pilotage de drones, c'est un peu comme à l'auto-école. Les commandes sont partagées. Les élèves peuvent tourner à droite et à gauche, le professeur gère lui les autres mouvements. Et en cas de besoin, il peut reprendre la main à tout moment. Pour les élèves, la sensation est intense.

Faire découvrir de nouvelles sensations

La journée est organisée par l'ADAPT, une association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. L'idée est de faire découvrir de nouvelles sensations et peut-être de susciter des vocations : "On s'est dit qu'avec les drones, on allait survoler, on allait s'élever au delà des préjugés et montrer que les personnes en situation de handicap pouvaient tout à fait piloter et accéder à l'activité drone loisir ou pourquoi pas au niveau formation et au niveau emploi", confie Nicole Frêné, responsable communication de l'association ADAPT.

Et si le pilotage des drones n'est pas encore accessible à tous, pour les personnes pour lesquelles l'utilisation de la télécommande reste compliquée, l'expérience visuelle leur procure tout de même des sensations intenses dans tout le corps.