Attendre une greffe de cinq organes

L'infarctus n'est pas uniquement une affaire de coeur, il peut toucher n'importe quel organe dès l'instant où les tissus ne sont plus vascularisés. Quand il concerne l'intestin, on parle d'infarctus mésentérique. Souvent tardivement diagnostiqué, car les symptômes ne sont le plus souvent que des maux de ventre, la conséquence de cet infarctus est la nécrose de l'intestin, et de son ablation. C'est ce qui est arrivé à Stéphanie. Sans intestin depuis plus de trois ans, elle est nourrie par perfusion en attendant une greffe complète de l'appareil digestif.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Tous les mois Stéphanie se rend à l'hôpital pour rencontrer sa nutritionniste et son infirmière coordinatrice. Hospitalisée à domicile depuis près d'un an, elle est nourrie chaque jour par perfusion.

En attendant la greffe, une stomie permet à Stéphanie d'évacuer le contenu de son intestin. La transplantation a notamment pour but de remplacer l'intestin manquant et de changer le foie atteint. Au total, cinq organes digestifs seront greffés en même temps, prélevés sur le même donneur : l'estomac, le foie, le pancréas, l'intestin et le côlon.

Inscrite sur liste d'attente de greffe, Stéphanie bénéficie en attendant d'une hospitalisation à domicile. Une infirmière lui rend visite trois fois par jour pour vérifier entre autres sa stomie.

Chaque année, en France, seuls un ou deux patients bénéficient de cette greffe particulièrement rare.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Rappel :

Si vous voulez être donneur d'organes, il est vivement conseillé de porter sur vous la carte de donneur. Il en existe plusieurs, éditées par différentes associations, dont l'Agence de biomédecine. Parlez-en également à votre entourage.