Grèce : la crise économique vire à la crise sanitaire

Grèce : la crise économique vire à la crise sanitaire

La crise grecque ne laisse pas indemne le domaine de la santé et a des répercussions à la fois sur les pharmacies, les hôpitaux et avant tout les patients. Descriptif alarmant de la situation sanitaire en Grèce.

Dr Charlotte Tourmente
Rédigé le

L'Etat grec a de lourds retards de paiement des factures dues à l'industrie pharmaceutique, qui a bloqué en conséquence les livraisons de certains médicaments aux pharmacies. Lesquelles de leur côté s'opposent à l'assurance-maladie. Une nouvelle caisse était censée lutter plus efficacement contre les fraudes et répondre aux exigences de l'Europe, mais ne convient pas aux pharmaciens. Ils subissent de longs retards de paiement et la plupart sont contraints à exiger de leurs clients qu'ils avancent les frais.

Certaines pharmacies participent même à un mouvement de "grève tournante", aggravant ainsi les difficultés des patients. Mais les pharmaciens ne cèdent pas un pouce de terrain et réclament l'annulation de ce qu'ils doivent aux impôts à hauteur de ce que l'Etat leur doit.

Les hôpitaux subissent non seulement la pénurie de médicaments, mais aussi celle de matériel médical. Compresses, seringues, plâtres, cathéters sont parfois en rupture de stocks, au grand détriment des patients qui sont contraints d'aller chercher eux-mêmes le matériel dans les pharmacies de ville...

Faute de complémentaire santé, les Grecs ont de plus en plus de mal à se soigner et à s'offrir les médicaments qui ne sont pas pris en charge par l'assurance-maladie. Ils sont nombreux à se retrouver exclus du système de santé, à la recherche de soins gratuits auprès des ONG présentes sur le territoire grec. De plus en plus d'enfants sont mal nourris et non vaccinés, car leurs parents sont en fin de droits sociaux et incapables de prendre en charge les frais.

Médecins du monde craint la résurgence de maladies infectieuses oubliées et souligne l'explosion du sida du fait du prix des préservatifs et de l'arrêt des campagnes d'information. L'association va même jusqu'à dénoncer une crise sanitaire grave…

 Source : Jim.fr

En savoir plus