APHP : La filière VIP fait polémique

APHP : La filière VIP fait polémique

La CGT Santé demande l’annulation de l’accord passé par L’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) pour développer l’accueil de patients fortunés en les faisant payer plus cher, et renflouer ainsi les caisses des hôpitaux.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Dans un communiqué, le syndicat rappelle que l'AP-HP "est un service public dont la mission est de traiter l'ensemble des patients accueillis sur un pied d'égalité". Si ce principe d'égalité n'est pas respecté, le syndicat menace les hôpitaux de Paris de poursuites."Il est clair qu'on se donne toutes les possibilités d'actions contre cette mesure, y compris judiciaires", a déclaré Christian Prudhomme, de l'union syndicale CGT de l'AP-HP. "Si on nous refuse une place pour un patient français aux urgences alors qu'il y a des lits réservés pour les VIP, on portera plainte et on aura quelques arguments", a-t-il ajouté, en faisant référence à la jurisprudence en la matière.

Jusqu’à présent, l’accueil de patients étranger dans les hôpitaux se faisait au coup par coup. L’accord signé avec une société d’assurance a pour objectif de rentabiliser le phénomène, en appliquant un tarif plus élevé que pour les patients français. La direction de l’AP-HP avait assuré que la proportion de patients étrangers ne dépasserait pas 1% des effectifs, et ne retarderait pas les soins des patients français car il porterait sur des opérations prévues.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr