D'ici le 1er janvier 2016, toutes les entreprises devront proposer une couverture de santé à leurs salariés.
D'ici le 1er janvier 2016, toutes les entreprises devront proposer une couverture de santé à leurs salariés.

Complémentaire santé : trois entreprises sur quatre la proposent déjà à leurs salariés

A cinq mois de l'entrée en vigueur de la généralisation des couvertures collectives à tous les salariés du privé, les trois quarts environ des entreprises proposent déjà une complémentaire santé à leurs employés. Cette part est d'autant plus importante si l'entreprise est grande.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

D'ici cinq mois, toutes les entreprises devront proposer une couverture de santé (assurance, mutuelle ou institution de prévoyance) à leurs employés. Suite à la réforme de 2013 induite par l'Accord nationale interprofessionnel (ANI), l'entrée en vigueur de la généralisation des couvertures collectives à tous les salariés du privé se fera le 1er janvier 2016.

Selon une étude Audirep, commandée par l'Association des assurances française (Afa) et la Mutualité française, la plupart des entreprises proposent déjà une complémentaire santé à leurs salariés. L'étude, consultée jeudi par l'AFP, a été menée entre le 10 mars et le 20 avril 2015 auprès de 1.131 entreprises françaises soient 405 très petites entreprises (TPE, moins de dix salariés) et 726 entreprises de dix salariés et plus.

Ainsi, 71% des TPE déclaraient fin avril avoir mis en place une couverture "au bénéfice de tout ou partie de (leurs) salariés" selon l'étude. Pour les entreprises de dix salariés et plus, ce taux atteint 85%, contre 77% en 2010.

La part d'entreprises équipées en couverture santé augmente avec leur taille

Dans le détail, 52% des TPE sondées proposent une complémentaire santé à adhésion obligatoire et 12% proposent à la fois une couverture à adhésion obligatoire et une couverture à adhésion facultative. Seules 6% d'entre elles ne sont équipées que d'une complémentaire à adhésion facultative.

En ce qui concerne les entreprises de plus de 10 salariés, 66% d'entre elles ne proposent qu'une couverture santé à adhésion obligatoire, 13% proposent à la fois une couverture à adhésion obligatoire et une facultative, 6% une complémentaire à adhésion facultative uniquement.

Par ailleurs, la part d'entreprises "équipées" en couverture santé augmente avec leur taille : 67% des entreprises de un à deux salariés le sont, contre 86% pour celles de six à neuf salariés, et 99% pour les entreprises de 500 salariés ou plus.

Un suivi mitigé des recommandations des branches professionnelles

Toutefois, alors que les branches professionnelles peuvent recommander un organisme pour la mise en place des complémentaires santé dans les entreprises de leur secteur, le suivi de ces recommandations s'annonce mitigé.

Ainsi, parmi, les entreprises déjà équipées, 47% n'envisagent pas de suivre les éventuelles recommandations de leur branche, principalement parce qu'elles souhaitent "conserver leur autonomie" (raison invoquée par 50% des TPE réfractaires et 40% des PME/ETI), ou tenir compte de l'avis de leurs salariés (20% et 18% respectivement).

Parmi celles qui ne sont pas encore équipées, 49% des TPE disent qu'elles suivront certainement ou probablement la recommandation de leur branche, contre 57% des PME/ETI.

Avec AFP