Implants mammaires PIP : de nouvelles complications ?

Implants mammaires PIP : de nouvelles complications ?

L’affaire des prothèses mammaires défectueuses, fabriquées par Poly Implant Prothèse (PIP), est loin d’être terminée. Après l’annonce du décès d’une femme, victime d’un lymphome, deux autres patientes connaissent de graves problèmes de santé à cause de leurs prothèses, selon Le Parisien.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Laetitia s’était fait poser des implants pour des raisons "esthétiques" il y a six ans. Souffrant de vives douleurs, elle s'est rendu compte que sa prothèse avait rompu. "J'avais de gros ganglions sous le bras. J'ai pris rendez-vous chez un autre chirurgien (…) Il m’a dit que le gel de silicone s’était répandu partout dans mon organisme, vers la clavicule, entre les seins, vers les côtes', a expliqué la jeune femme au journal  Le Parisien.

Selon le chirurgien qui l'a prise en charge, cette rupture est inquiétante "cela aurait pu provoquer un pneumothorax et entraîner des gênes respiratoires".

Le quotidien évoque également le cas d'une autre patiente porteuse d'implants PIP et qui aurait développé un lymphome, localisé dans le sein. Une expertise est prévue pour savoir si un lien de causalité est avéré. L’Association de défense des porteuses de prothèses PIP envisage d’intenter une action judiciaire basée sur ces deux dossiers.

Information judiciaire

Par ailleurs, le Parquet de Marseille, qui a reçu plus de 2 000 plaintes, va ouvrir une information judiciaire pour "blessures et homicide involontaire". Cette annonce fait suite à l"annonce du décès d’une femme de 53 ans, ancienne porteuse d"implants PIP. Cette patiente est décédée d"un lymphome, sans que l"on puisse pour l'heure établir formellement un lien de cause à effet, selon l’Agence des produits de santé (Afssaps).

L"Afssaps a réactivé un numéro vert pour répondre aux questions des femmes porteuses d’implants PIP. Il s’agit du 0 800 636 636, ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h.

En savoir plus