Non, boire de la Bétadine n’est pas un remède miracle contre le Covid !

Non, boire de la Bétadine n’est pas un remède miracle contre le Covid !

C'est la dernière lubie des antivax : ingurgiter de la Bétadine dans l’espoir de tuer le virus du covid. Une pratique dangereuse mais pas complètement infondée... On vous explique pourquoi.

Alicia Mihami
Rédigé le

Après l’Ivermectine et l'eau de Javel, c’est au tour de la povidone iodée, plus connue sous le nom de Bétadine, d’être proposée comme traitement contre le Covid-19. En effet, aux Etats-Unis, des anti-vaccins recommandent de boire de la Bétadine pour se protéger du Covid-19. 

De quoi s'agit-il ? La Bétadine est un antiseptique à base d'iode, traditionnellement utilisé pour nettoyer les peaux et muqueuses infectées. 

Il existe bien une version orale de la Bétadine à diluer dans de l’eau pour des bains de bouche. Cette solution habituellement préconisée comme remède pour les maux de gorge légers se présente dans un flacon vert.

Une idée pas si folle !

Mais la Bétadine est-elle efficace contre le covid comme le prônent certains antivax ? L’usage de ces bains de bouche n’est pas forcément déconseillé : "La povidone iodée est au Covid-19 ce que le lavage des mains est au Covid-19", résume le Pr François Chast, président honoraire de l’académie de pharmacie. "Mieux vaut se laver les mains, ou faire des gargarismes de povidone iodée, que de ne rien faire".

Par ailleurs, des études ont montré que l’utilisation de povidone iodée en bain de bouche, en gargarisme ou en spray nasal "réduisait la charge virale du Covid-19 dans la zone naso-pharyngée" chez les patients infectés. 

Mais les conclusions s’arrêtent là. Rien n’indique que la povidone iodée a une action sur la maladie et elle n’a pas été reconnue par l’OMS ou le CDC comme un moyen de prévention contre le Covid. 

Une pratique potentiellement dangereuse

Le problème est surtout que les anti-vaccins qui se passent ce "remède" sur les réseaux sociaux recommandent de boire de la Bétadine, purement et simplement. 

Mais toutes les solutions de Bétadine ne sont pas destinées à un usage oral : la Bétadine "classique", vendue dans un flacon jaune, est destinée à une application locale. En ingérer constitue un risque d’empoisonnement. 

Nausées, vomissements et diarrhées sévères, problèmes de thyroïde… La povidone iodée n'est pas une substance sans danger. 

Un produit très utilisé à l'hôpital

La Bétadine est un antiseptique à base d'iode très répandu en milieu hospitalier. Les patients qui doivent subir une opération chirurgicale prennent des douches de Bétadine la veille et le jour de l’opération, et au bloc les infirmiers enduisent le lieu de l'incision de Bétadine. 

Cela permet de prévenir le risque d’infection, car la povidone iodée tue les germes présents sur la peau et les muqueuses. 

Même en usage externe, comme tout médicament, la Bétadine peut avoir des effets secondaires indésirables, comme des irritations cutanées et dans de rares cas des réactions allergiques graves.