1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Troubles du sommeil

Ch@t : Bien dormir

Ch@t du 16 décembre 2010 : Les réponses du Dr François Duforez, médecin du sommeil et du Dr Olympe Veron, chef de clinique au centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu.

Rédigé le

Ch@t : Bien dormir
Ch@t : Bien dormir
Sommaire

Les réponses du Dr François Duforez, médecin du sommeil

  • J'ai des douleurs cervicales le matin au réveil, probablement dues à une cervicarthrose évolutive. Quel type d'oreiller est recommandé ? Sinon, quelles sont les alternatives ?

En dehors du type d'oreiller, un bilan pour savoir à quoi sont dues vos douleurs cervicales serait intéressant. Sinon il faut choisir un oreiller frais, pas trop dur et non-allergisant avec une forme anatomique, favorisant la rectitude de la colonne cervicale.

  • Mon fils de 15 ans a des secousses musculaires lorsqu'il est endormi. Il a également des crampes et il a fait deux épisodes de blocage généralisé à causes de contractures musculo-dystoniques. Existe-t-il un traitement pour ces secousses ?

Un enregistrement de son sommeil avec capteur musculaire serait utile. En fonction de ce que l'on trouve, il existe des traitements particuliers. Allez sur le site de l'institut national du sommeil et de la vigilance pour avoir plus d'informations sur les lieux où faire ce type d'examen.

Oui, à condition que le diagnostic soit sûr. De nouveaux traitements à base de dopamine sont efficaces sur les formes importantes.

  • J'ai régulièrement mal aux hanches le matin, est-ce dû à mon matelas vieillissant ou à une souplesse accrue des articulations dûe au fait que j'allaite ?

Il est difficile de répondre à votre question... Si votre matelas a plus de 10 ans, il faudrait le changer. Par ailleurs, il faut savoir que  dans les mois qui suivent un accouchement, il peut y avoir des douleurs de hanche car le bassin a peut-être bougé.

  • L'orientation du lit (tête au nord par exemple) a-t-elle une importance ?

Scientifiquement on ne sait pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut dormir au frais. 

  • Peut-on espérer dormir normalement lorsqu'on est une vraie insomniaque et que l'on prend des tranquillisants depuis l'âge de 15 ans (j'en ai 55 actuellement) ? Par où commencer pour régler le problème ?

Il existe des centres spécialisés pour des insomnies chroniques comme la votre. Consultez le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance pour avoir la liste des centres habilités.

C'est le cas pour certains troubles : narcolepsie, syndrome des jambes sans repos ... mais le mieux est de faire le point avec votre médecin.

  • Pour mieux m'endormir j'écoute la radio tout bas avec des écouteurs, mais je m'assoupis souvent avec la radio allumée : est-ce préjudiciable pour l'ouïe et la qualité réparatrice du sommeil ?

Le bruit est perturbateur de la qualité du sommeil, mais si cela vous permet de vous endormir pourquoi pas. L'idéal serait d'avoir la possibilité de couper le son automatiquement une fois endormi.

  • Le matelas doit-il être plutôt ferme ou souple ?

 Il faut un accueil souple et soutien ferme et surtout, essayez-le avant !

  • Je travaille en horaires décalées et  je n’arrive plus à trouver un sommeil réparateur comment faire ?

Parlez-en à votre médecin du travail et consultez le site de l'institut national du sommeil et de la vigilance  pour avoir de plus amples informations sur cette problématique réelle.

  • Mon mari a des soubresauts de la jambe droite pendant la nuit, comme une décharge électrique et cela perturbe le sommeil de notre couple. A quoi est-ce dû?  Est-ce que cela peut être lié à une maladie de Parkinson ?

Non, cela n'évoque pas une maladie de Parkinson. Mais peut être un syndrome des jambes sans repos, demandez une évaluation auprès d'un centre du sommeil.

  • Dès que j’arrête l’Escitalopram (antidépresseur), je n'arrive plus à trouver le sommeil. Mon médecin me dit que je suis trop anxieuse. Y a-t-il une alternative à ce traitement pour s’endormir ?

Il s'agit d'un problème complexe qui nécessite une exploration dans un centre du sommeil pour comprendre tous les paramètres (problème d'horloge biologique, comportement en soirée, niveau d'anxiété...). Consultez le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance.

  • Est-il vrai qu’il faut orienter la tête au nord pour un meilleur sommeil ou est-ce de la fiction ?

Il n'y a pas d'étude scientifique sur le sujet. Mais si cela marche, continuez !

  • Existe-il un centre du sommeil dans la région de Toulouse. Pourriez-vous me donner les coordonnées ?

Consultez le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance. Vous y trouverez toutes les adresses région par région.

  • Sur la table de l’émission se trouvait un petit coussin masseur. Est-ce qu’il sert à améliorer le sommeil ?

Il ne permet pas à proprement parler d'améliorer le sommeil. Il sert plutôt à relâcher les tensions musculaires et cervicales.

Oui, les deux peuvent aller ensemble.

  • Je travaille de nuit pendant 15 heures, deux à trois fois par semaine. Est-ce que cela peut perturber le métabolisme ? Comment dois-je faire pour y remédier ?

Parlez-en à votre médecin du travail, et pour plus d'information consultez le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance.

  • Lors de phases de repos allongées, j’ai parfois l’impression de tomber dans le vide de tout mon poids pendant une fraction de seconde, comme si j’étais debout et que je loupais une marche d’escalier, à quoi est-ce dû ?

Vous rentrez vraisemblablement dans une phase où le tonus musculaire chute, c'est le sommeil normal qui s'installe. Ne vous angoissez pas, laissez faire, mais si vous voulez vous réveiller quand cela vous arrive en journée mettez une alarme sur un temps court (moins de 30 mn).

  • Je travaille en 4x8 depuis dix ans, j’ai 40 ans, est-ce que la mélatonine pourrait m’aider à mieux dormir ?

Oui, à condition que ce soit clairement identifié comme de la mélatonine, aux Etats-Unis par exemple, beaucoup de produits sont vendus comme de la mélatonine mais ne le sont pas à 100% dans leur composition.

  • Pour un adulte ayant eu une journée classique, dormir plus de 11 heures est-il recommandé ? Après environ 11 heures de sommeil est-ce normal d’avoir mal à la tête ?

Dormir trop peut être le signe d'un problème. Théoriquement il ne faut pas dormir plus de 9 heures. Si des signes cliniques se surajoutent, consultez un médecin.

  • Je grince des dents, apparemment le bruit est très désagréable, comme faire pour éviter cela ?

Faites un bilan dentaire, pour voir si vous faites du bruxisme. Si cela s'accompagne d'autres signes, consultez votre médecin traitant.

Les deux pathologies sont souvent liées et nécessitent un bilan complet pour éviter de cumuler les facteurs de risque.

  • Suite à un zona j’ai pris 1 mg soit 10 gouttes de Clonazépam durant deux mois. J’ai arrêté le traitement il y a quelques jours et depuis j’ai beaucoup de mal à m’endormir. Cela va-t-il perdurer ?

Ce type de produit demande un sevrage qui prend du temps, plusieurs semaines. Arrêtez progressivement et tenez bon.

  • Je suis complètement déboussolée depuis un mois. Je n’arrive plus à me lever avant 11 heures et si je me couche à 22 heures (car grosse fatigue) je me réveille à 2 heures du matin et il m'est impossible de me rendormir avant 5 heures. Je ne sais plus comment faire pour récupérer.

Vous avez vraisemblablement besoin de régulariser vos horaires de coucher et de lever. Faites-vous aider par votre médecin.

  • Je me réveille depuis quelques temps avec des sueurs nocturnes, vers qui dois-je me tourner pour consulter ?

Faites un bilan avec votre médecin pour différencier ce qui relève de l'environnement, du psychisme, ou problèmes infectueux, problèmes hormonaux, diabète ou autre.

  • Je fais des cauchemars toutes les nuits et cela perturbe mon sommeil. Je me retrouve fatiguée et angoissée le matin au réveil. Que faire ?

Vos cauchemars ont-ils une cause conjoncturelle ? il faut en parler à votre médecin pour passer ce cap difficile. Sinon vous pouvez allez sur le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance pour avoir des informations et la liste des centres du sommeil proches de chez vous.

  • Mes jumeaux n’ont jamais fait leurs nuits et ils ont 4 ans et demi. Aujourd’hui, je dors 2 à 3 heures par nuit, je me couche vers 23 h et me réveille vers 3 h, toujours avec la même impression de n’avoir pas dormi, et cela dure depuis 4 ans maintenant. Que faire ?

Parlez-en avec votre médecin traitant, qui fera un bilan avec vous et vous orientera éventuellement vers un centre du sommeil, mais ne restez pas comme ça.

  • Je me réveille souvent la nuit en sueur, comment cela se fait-il ? Je suis de nature anxieuse et ma grand-mère souffrait d'apnée du sommeil.

La recherche  d'apnée du sommeil est facile à faire et cela peut vous rassurer de savoir où vous en êtes. Renseignez-vous sur le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance pour connaître les centres du sommeil près de chez vous.

  • Est-ce que le fait de beaucoup rêver peut fatiguer l’organisme ?

L'organisme non, mais la mémoire, et la concentration, oui. Le fait de rêver beaucoup peut être le signe de variations de l'humeur. Il faut vérifier cela avec votre médecin.

  • Comment maitriser les angoisses et les peurs qui ressurgissent au moment du coucher ?

Il faut peut-être consulter un psychiatre avec qui vous pourrez faire le point sur les angoisses et les peurs qui sont la cause de vos troubles de l'endormissement. Parlez-en à votre médecin traitant.

  • Je dors tous les jours avec un comprimé entier d’un anxiolytique depuis 3 ans. Quel impact cela peut-il avoir sur ma santé ?

En dehors de la dépendance forte à ce type de produit, il peut y avoir des effets sur la mémoire et la concentration. Consultez le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance  pour avoir des éléments de réponse sur le sevrage et les centres pour vous y aider.

  • Mon fils a 19 ans, et il souffre d’ apnée du sommeil, on doit le réveiller plusieurs fois  par nuit pour qu’il se remette à respirer, son apnée n’est pas accompagnée de ronflements. La journée, il reste très fatigué, y a t-il une solution à part un appareil ?

Il faut être sûr du diagnostic d'apnées (à combien est l'IAH?). Sinon il existe des solutions de type orthèse d'avancée mandibulaire prescrites par des ORL ou stomatologues compétents sur les apnées du sommeil.

  • Quels sont les risques à prendre du Doxylamine pour s’endormir ?

Le risque c'est surtout de se réveiller un peu "pateux". C'est un médicament à utiliser de manière occasionnelle.

  • Je suis enceinte de 6 mois et depuis je dors très mal. Que me proposez vous ?

Il n'y a pas grand chose à faire malheureusement, les insomnies de la grossesse sont fréquentes et il faut faire très attention aux médicaments. Les techniques de relaxation sont importantes à maitriser et utiles.

  • Depuis qu'on m'a diagnostiqué une anémie, mes proches ne comprennent pas que je puisse dormir autant. Tout le monde n’arrête pas de me dire que je dois me réveiler à une heure normale.

L'anémie est toujours accompagéne de fatigue, si votre taux de fer remonte, vous dormirez mieux. La priorité est de corriger cette anémie.

  • Peut-on rester fidèle à son oreiller au point de l’emmener même en vacances pour être sûr de dormir ?

La réponse est oui, l'important est de bien dormir de manière naturelle.

  • Je souffre depuis des années de troubles du sommeil déclenchés par des souffrances atroces des yeux suite à une kératoconjonctivite depuis 13 ans puis d’autres douleurs. Comment lutter sans les antidépresseurs qui ont totalement aggravé mes douleurs de sécheresse oculaire ?

Avez-vous consulté un centre anti-douleur ? Sinon allez sur le site de l'Institut national du sommeil et de la vigilance pour savoir si des centres du sommeil peuvent vous aider.

  • Mon mari a beaucoup de soucis au boulot, il se réveille plusieurs fois la nuit, allume la télévision,  se rendore et se réveille encore, que faut-il faire ?

Il faut se faire accompagner en cas de soucis professionnels, cela peut vous aider à passer ce cap. En tout cas, ne pas rester seul.

  • Lorsque je porte un pantalon pour dormir, dès le coucher et pendant mon sommeil, j’ai une sensation de picotement et un besoin de bouger et de me frotter les jambes. Que faire ?

Il faut penser à un mouvement périodique des jambes. Demander l'avis de votre médecin.

 

Les réponses du Dr Olympe Veron, médecin du sommeil

  • Je fais des cauchemars toutes les nuits malgré les somnifères que je prends, comment faire pour faire taire mon cerveau et pouvoir dormir sereinement ?

Certains hypnotiques peuvent favoriser les cauchemars. D'autre part, certaines maladies comme l'apnée du sommeil les favorisent aussi. Il faut en parler à votre médecin.

  • Quelle température faut-il avoir dans la chambre ?

Pour bien dormir, une température de 18° à 20°C est recommandée. Mieux vaut couper ou beaucoup baisser le chauffage. Et aussi pensez à aérer le matin.

  • Est-ce que la lumière peut avoir un mauvais impact sur le sommeil ? Et est-ce que, comme certains l’affirment, la lumière a des effets sur la production des hormones du sommeil notamment par la glande pinéale ?

La lumière de haute intensité (> 2500 lux) influence la synchronisation de l'horloge biologique. En fonction du moment d'exposition, elle peut avancer (si exposition le matin) ou retarder (si exposition en fin d'après-midi) les mécanismes de sommeil, dont fait partie la sécrétion de mélatonine (par la glande pinéale). La sécrétion de mélatonine qui aide à dormir ne peut avoir lieu que dans l'obscurité.

Le sommeil est très important chez les bébés et les enfants et les parents doivent leur donner de bonnes habitudes. Il faut les coucher dès qu'ils deviennent grognons pour ne pas rater leur porte du sommeil. Un petit bébé fait des siestes après chaque biberon et peut dormir 10 à 12 heures par nuit, sans manger, dès qu'il fait plus de 5kg. Tout cela à moins qu'il n'ait un problème de santé, des douleurs particulières...

  • J’ai beaucoup de mal à m’endormir je ne parviens pas a me calmer le soir... Je ne trouve pas le sommeil à cause d'angoisse et de peurs, ce qui fait que j’ai du mal à me réveiller et à récupérer mon manque de sommeil. Que faire ?

Pour arriver à lâcher prise le soir, il faut travailler sur la qualité de votre journée. Mieux gérer vos soucis, faire du sport, de la relaxation... pour arriver en début de soirée à commencer à se vider la tête. De plus, il faut être régulier dans ses horaires de coucher et de lever, et ne pas passer trop de temps au lit quand on ne dort pas. Votre chambre doit être calme, accueillante, fraiche, apaisante. Si cela ne suffit pas, les conseils d'un spécialiste sont peut-être nécessaires.

  • J’allaite mon bébé depuis plus de 5 mois et il se réveille toujours deux à trois fois la nuit. J'ai de plus en plus de mal à me réveiller pour aller le voir, et à me rendormir après. Est-ce dû à ma dette de sommeil ? Comment profiter au mieux des heures de nuit, pour dormir et non rester éveillée ?

Si votre bébé fait plus de 5 kg, il devrait pouvoir rester 10 à 12 heures sans manger et dormir après une bonne tétée. Attention à votre comportement : si vous lui donnez l'habitude d'aller le voir la nuit, il va continuer à se réveiller. S'il n'a pas de problème de santé, mange bien, grossit bien, mettez le dans sa chambre, fermez la porte et accordez-vous une bonne nuit de sommeil, quitte à vous lever quand même assez tôt au début. Le bébé va prendre le rythme.

  • J’ai pu essayer un matelas à eau et je suis très attiré par ce type de matelas. Quel est votre avis sur ce genre de produit ?

Le bon matelas est celui qui vous convient. Il n'y a pas d'autre recommandation scientifique à ce jour. Attention cependant que le matelas à eau ne clapote pas sous vos oreilles toute la nuit ...

  • J’ai 35 ans, je suis diabétique insulino-dépendant et mon compagnon m’a fait remarquer que je faisais de nombreuses apnées du sommeil... Il m’arrive de me réveiller la nuit mais ce n’est systématique. Le matin je suis parfois fatigué, dois-je consulter ?

L'apnée du sommeil déséquilibre le diabète, il est donc important de vous faire dépister si vous avez un doute. Les deux principaux signes sont le ronflement et la somnolence pendant la journée mais ce n'est pas tout.

  • Je me réveille assoiffée deux à trois fois par nuit alors que je bois déjà 1,5 voir 2 L d’eau par jour. Cela gâche mes nuits et je me lève le matin avec une grande fatigue, comment puis-je arrêter de me lever chaque nuit ?

Il n'est pas normal d'avoir soif comme cela la nuit. Vous devriez en parlez avec votre médecin.

  • J’ai un sommeil que je considère comme non réparateur car je rêve énormément et ce toutes les nuits. Vers quel spécialiste me diriger ?

Le fait de beaucoup rêver n'influence pas la qualité du sommeil en soi. Certaines personnes se rappellent de leurs rêves, d'autres pas, indépendamment de la quantité de rêves pendant la nuit. Mais si vous vous levez le matin, après avoir dormi suffisamment et d'une traite, avec l'impression de ne pas avoir récupéré, il faut consulter un spécialiste du sommeil.

  • Y a t-il une alternative provisoire et moins coûteuse face à une literie en fin de vie lorsqu’on n’a pas les moyens ?

Malheureusement non ... Si la qualité de votre sommeil et donc de votre humeur et de votre forme pendant la journée est influencée par la qualité de votre literie, l'investissement en vaut le coup. Sachez qu'un matelas n'a pas besoin d'être très épais pour être bon (or souvent plus il est épais, plus il est cher) et il n'y a pas de technologie de matelas mieux qu'une autre.

La luminothérapie pourrait peut-être vous aider mais elle sera probablement insuffisante et un traitement pour une durée limitée à quelques mois est peut-être nécessaire vu ce que vous décrivez. Ne soyez pas contre tout traitement par principe.

  • Est-ce que les rêves ont un effet négatif sur le sommeil ?

Pas du tout. Il est normal de rêver, surtout en fin de nuit et donc de plus ou moins s'en souvenir au réveil. Le sommeil paradoxal participerait à la construction psychique de l'individu.

  • Je n’ai pas de problème pour m’endormir mais plutôt pour me réveiller. En effet je peux dormir jusqu’à 20 heures d’affilée et cela me pose des problèmes car mon fils va à l’école et rate souvent parce que je n’arrive pas à me réveiller. Comment faire ?

Si vous dormez réellement plus de 12 heures sur 24 heures toutes les nuits, ou presque, il faut consulter dans un centre spécialisé dans les troubles du sommeil.

  • Est-ce que s’endormir totalement dans le noir facilite l’endormissement ?

L'obscurité permet la sécrétion de l'hormone du sommeil, la mélatonine. Elle est donc nécessaire à un bon sommeil. Si cependant cela vous angoisse, une veilleuse peut être utilisée.

  • Je connais plus ou moins fréquemment des épisodes d’angoisse et de crises d’angoisse. Or celles-ci ont lieu principalement le soir, avant de dormir et me gardent éveillé longtemps. Ces angoisses sont-elles dues au mauvais sommeil lui-même ?

L'angoisse empêche de bien dormir. Et mal dormir à long terme entraine la production d'idées négatives sur la nuit et le sommeil. C'est donc un cercle vicieux. Il faut réussir à mieux gérer vos journées pour arriver détendue le soir et ne surtout pas focaliser sur le mauvais sommeil et les conséquences (en parties fausses) que vous lui attribuez. Si besoin, faites-vous aider.

  • Quelle est la durée minimum de sommeil pour ne pas affecter sa santé ?

Il faut dormir le temps qui nous permet d'être reposé, en forme, performant la journée, détendu. Ce temps est variable selon les gens. Les plupart d'entre nous sont en privation de sommeil chronique : il faut se coucher plus tôt de temps en temps ! Il est certain qu'un temps de sommeil inférieur à 6 heures par nuit (sauf pour les très petits dormeurs) a des conséquences néfastes sur la santé et il faut particulièrement faire attention de ne pas s'endormir au volant !

  • Je travaille en grande surface, et je me lève tous les matins à 3 heures. Je suis de plus en plus fatiguée, car je ne dors qu’à peine 30 minutes l’après-midi. Je prends de plus en plus de poids. Y a-t-il un rapport, et que faire ?

Il peut y avoir un rapport. Il faut en parler à votre médecin du travail pour être reclassée si c'est possible car il n'y a pas d'autre solution. Les troubles du sommeil chez les travailleurs de nuit sont la première cause de reclassement et vous devriez être prioritaire.

  • Est-ce normal de se lever fatigué après avoir dormi plus de 8 heures ?

Non à moins d'être un gros dormeur. Consultez votre médecin.

  • Mon fils de 10 ans a beaucoup de mal à s’endormir. Il est pourtant très fatigué et a envie de dormir mais il n'y arrive pas. Il se lève au bout d’une heure en pleurant. Comment faire ?

Il existe des consultations spécialisées en médecine de sommeil de l'enfant. Vous devriez peut-être y emmener votre fils.

  • J’ai beaucoup de mal à m’endormir, j'ai un métier stressant et fatiguant, est-ce normal que je me réveille en étant fatiguée ? Je rêve énormément par ailleurs.

Vous ne devez probablement pas assez dormir en temps la nuit. Pour gagner en efficacité tant pour le sommeil que pour le travail, remettez du plaisir, du temps pour vous dans votre vie. Prenez le temps de faire du sport par exemple. L'heure que vous y consacrerez pourra être "regagnée" si vous êtes plus efficace car plus reposé, plus détendu...

  • Mon frère est handicapé mental, ses nuits sont rarement pleines, on doit le recoucher régulièrement. J’aimerais qu’il fasse des nuits complètes, comme il ne parle pas je ne sais pas ce qu’il passe par sa tête, y a t-il moyen de l’aider ?

Il y a un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil des enfants handicapés à l'hôpital Necker à Paris. Il pourra peut-être vous aider.

  • Lorsqu’on en a la possibilité, vaut-il mieux se réveiller seul ou s’imposer un cycle (entre 6 et 8 heures de sommeil par nuit) avec un réveil ?

Le mieux est de respecter son propre rythme de sommeil, en horaires de coucher et de lever. Allez au lit quand vous ressentez les premiers signes d'endormissement et levez-vous quand vous vous réveillez spontanément.

  • J’ai 47 ans et depuis que j’ai pris du poids, mon mari me dis que je ronfle. Que dois-je faire ?

Il est possible que vous ayez de l'apnée du sommeill. Il faut vous faire dépister. Si ce n'est pas le cas, un traitement ORL ou un appareil d'avancée mandibulaire pourrait vous aider sur le plan du ronflement (s'il est vraiment gênant pour l'entourage). Le mieux serait de reperdre du poids ...

Malheureusement, si votre gynécologue ne vous donne pas de traitement pour limiter ces bouffées de chaleur, on ne peut pas faire grand chose.

  • On m'a fait récemment un diagnostic probable de polyarthrite rhumatoïde et malgré le traitement, j’ai toujours un réveil vers 3-4 heures du matin sans pouvoir me rendormir, est-ce normal ?

Les problèmes de réveil au milieu de la nuit sont souvent dus à une trop grande activité cérébrale (vous pensez trop) et on peut le comprendre dans votre contexte. Il faut que vous arriviez à prendre du recul et à comprendre ce diagnostic. Surtout, ne focalisez pas sur les problèmes de sommeil.

C'est tout à fait possible. Mais ce n'est parfois pas suffisant, tout dépend de votre âge, de votre morphologie, de votre activité physique ... Par ailleurs, l'alcool, les somnifères, les antidépresseurs et la dette de sommeil favorisent le ronflement.

  • Comment aider ma fille de 13 ans qui, depuis l’âge de 7 ans 1/2, ne parvient pas à dormir avant 23 heures, malgré des soirées au calme, sans télévision et avec lecture ?

Si elle n'est pas fatiguée la journée, peut-être est-elle simplement une petite dormeuse. Sinon, il faut l'emmener consulter dans un centre du sommeil spécialisé pour les enfants.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Animation 3D :

Dans le forum :

Livres :

  • Leçons pour votre dos
    "Soulager, assouplir, renforcer"
    Jean-Christophe Berlin, Nicolas Bertrand
    Ed. Flammarion, 2009
    Avec 1 DVD
  • La leçon de massage
    Jean-Christophe Berlin, Nicolas Bertrand
    Ed. Flammarion, 2006
    Avec 1 DVD

Ailleurs sur le web :