1. / Maladies
  2. / ORL

Oreilles recollées, sourire retrouvé

Les oreilles décollées sont parfois difficiles à assumer, surtout pour les enfants qui deviennent la risée de leurs petits camarades... Pourquoi choisir de se faire opérer ? À partir de quel âge ? Quelles sont les précautions à prendre après l'intervention ? Quels sont les résultats ?

Rédigé le , mis à jour le

Oreilles recollées, sourire retrouvé
Sommaire

Pourquoi a-t-on les oreilles décollées ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent pourquoi certains ont les oreilles décollées

En feuille de choux, en dumbo ou à l’horizontal... Celui qui a les oreilles décollées a forcément entendu ce type de moqueries des centaines de fois. Même le célèbre Serge Gainsbourg en a souffert durant sa jeunesse. Un complexe qu'il a finalement tourné en dérision bien plus tard dans son album "L'homme à la tête de chou". Il faut dire qu'à son époque, il n'existait pas encore d'opération miracle pour recoller les oreilles. Maintenant, elle existe et cela s'appelle l'otoplastie.

L'oreille est un organe complexe. On distingue trois parties : le pavillon, le cartilage en forme de C, et le lobe, le petit morceau de peau en bas. Au centre, se trouve l'entrée du conduit auditif et qui débouche sur le tympan. Le pavillon joue un rôle dans la sélection des sons. Certes, il est très peu développé chez l'homme, mais chez l'animal, il est essentiel pour détecter les prédateurs dans la brousse. Quand on parle d'oreille décollée, c'est ce pavillon qui présente un défaut esthétique mais cela n'a aucun retentissement sur l'audition.

Reste que le pavillon peut être à l'origine d’un complexe très important qui peut justifier une intervention. L'opération consiste à corriger ce défaut. La technique est très largement répandue et existe depuis un bon demi-siècle. Elle a donc eu le temps de se moderniser, et de s'améliorer. L'opération est possible dès l'âge de 7 ans. Et il est conseillé d'éviter la période de croissance lors de la puberté.

Une opération à la demande de l'enfant

L'opération n'est possible que sur demande de l'enfant

Un délai d'un à deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final de l'intervention chirurgicale. Car au début, l'oreille est toute fripée. Les tissus ont été très assouplis. L'intervention permet donc de corriger efficacement les anomalies. Mais elle ne touche pas à la forme de l'oreille. On reste avec les oreilles que la nature nous a donné.

Moralité : si l'une est plus grande que l'autre, plus grosse, ou pas à la même hauteur, et bien après l'opération, elles le seront toujours. Le chirurgien ne fait que recoller les oreilles. Alors attention aux mauvaises surprises, car une fois recollées, ces défauts sont parfois plus visibles.

Comment recolle-t-on les oreilles ?

Attention, images de chirurgie ! L'otoplastie, la chirurgie des oreilles décollées

Les oreilles décollées peuvent être à l'origine d'un complexe qui justifie une opération. Très fréquente cette intervention (otoplastie) est possible dès l'âge de 7 ans, à une seule condition, que la demande vienne de l'enfant et non de ses parents.

L'otoplastie est une intervention de chirurgie esthétique prise en charge par la Sécurité Sociale. D'après le texte de l'Assurance maladie, il faut qu'il y ait une "déformation des oreilles entraînant une gêne sociale importante".

Après l'intervention, les jeunes patients doivent porter un pansement moulé pendant une semaine. Ils ne doivent pas y toucher. Seul le chirurgien peut le retirer au bout de quatre à huit jours. La cicatrisation est longue et les deux premières semaines sont critiques. Il ne faut pas interrompre ce processus qui peut prendre plus de temps sur certains types de peau, comme chez les adolescents par exemple. C'est pourquoi, les fils sont généralement résorbables. Ainsi, on ne risque pas de les retirer trop tôt.

Il s'agit aussi d'éviter qu'un point de suture ne saute. Pour cela, il faut protéger les oreilles du moindre choc. L'enfant doit donc porter un bandeau sur les oreilles la nuit. Quant aux sports collectifs ou à balles, comme le tennis par exemple, ils sont interdits pendant six mois. Car le pavillon demeure fragile. D'ailleurs, certaines personnes disent avoir perdu la sensibilité du pavillon et du lobe de l'oreille pendant plusieurs mois. C'est normal. Cela est dû aux nerfs qui ont été fragilisés. Mais au fil du temps, tout revient à la normale.

Un implant pour corriger les oreilles décollées

Un implant innovant pour améliorer les oreilles décollées

Dans 70% des cas, l'oreille paraît décollée car elle ne présente pas de pli au niveau du pavillon, on parle de défaut de plicature de l'anthélix. Désormais, une nouvelle technique permet grâce à un petit implant de recréer ce pli pour rabattre l'oreille vers l'arrière. Une intervention qui dure dix minutes et sous anesthésie locale.

L'avantage avec le clip, c'est que la technique est réversible. Mais attention, cette technique ne s'adresse pas à tous les cas d'oreilles décollées. Elle n'est pas recommandée quand le décollement est trop important. Par exemple, quand le défaut de plicature est associé à une conque et un lobe hypertrophié, mieux vaut passer par la chirurgie classique.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr