1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Grippe

Grippe : l'épidémie touche toute la France mais de façon "modérée"

Les passages aux urgences en raison de grippe ou de syndrome grippal ont augmenté de plus de 80 % entre le 25 et le 31 décembre selon Santé publique France.

Rédigé le

Grippe : l'épidémie touche toute la France mais de façon
Actuellement, la totalité de la métropole se trouve en "phase épidémique"

La dernière semaine de 2017 aura été marquée par une augmentation nette des cas de grippe ou de syndrome grippal. Le bulletin hebdomadaire de Santé publique France, publié ce jeudi matin, fait état de près de 11.500 passages aux urgences entre le 25 et le 31 décembre. L'agence nationale de santé publique indique aussi avoir recensé 527 consultations médicales pour 100.000 habitants contre 349 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente. 

La totalité des régions de la métropole en "phase épidémique"

Selon l'agence sanitaire, la grippe a progressé dans toutes les régions, qui sont à ce jour en "phase épidémique". Seule la Corse, qui se trouve en "phase pré-épidémique", est épargnée par l'épidémie. 

Toujours d'après Santé publique France, l'épidémie de grippe a causé 31 décès depuis le 1er novembre. De manière plus générale, les experts ont constaté une "hausse de la mortalité chez les adultes de 15-64 ans". Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, toutefois, l'épidémie n'a eu qu'un "impact limité".

Actuellement, l'épidémie est de type "modéré" en France. Dans le reste de l'Europe, quatre autres pays sont dans le même cas : la Suisse, l'Espagne, les Pays-Bas, ainsi que la Turquie. 

Comme le rappelle le bulletin hebdomadaire, "la vaccination reste la meilleure protection". Parallèlement, quelques gestes basiques tels qu'un lavage fréquent des mains ou une aération quotidienne du logement constituent les meilleurs ennemis de la grippe.    

La gastro-entérite également en progression

La grippe n'est pas la seule épidémie à progresser sur le territoire en ce début d'année. En effet, c'est également le cas de la gastro-entérite. A ce jour, les Hauts-de-France, le Grand Est, l'Auvergne-Rhône-Alpes, l'Occitanie, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Corse sont en phase épidémique. Six autres régions sont pour leur part en phase de pré-épidémie. Une seule région, les Pays de la Loire, demeure totalement épargnée. 

A l'échelle nationale, le bulletin hebdomadaire souligne ainsi que bien que les consultations pour "diarrhée aiguë" soient restées au même niveau que fin décembre, les passages aux urgences pour ce même motif ont été "en augmentation".