1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Ebola

Ebola : la République démocratique du Congo touchée

La République démocratique du Congo a confirmé le 24 août la présence du virus sur son territoire. Un expert médical international a par ailleurs été contaminé pour la première fois en Sierra Leone.

Rédigé le

Ebola : la République démocratique du Congo touchée
Ebola : la République démocratique du Congo touchée

Présence d'Ebola en RDC

La République démocratique du Congo (RDC) a confirmé le 24 août 2014 au soir la présence du virus sur dans la province de l'Equateur, au nord-ouest du pays. Selon le ministre congolais de la Santé, Félix Kabange Numbi, l'épidémie est "circonscrite au secteur de Djera" dans le territoire de Boende, ville située à près de 800 km au nord-est de Kinshasa.

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre à l'AFP, à propos des échantillons prélevés sur des personnes touchées par une fièvre hémorragique ayant fait 13 morts depuis le 11 août 2014 dans la région. Mais, selon lui, cette épidémie n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest".

D'après les analyses de 8 échantillons prélevés sur le terrain par l'Institut national de recherche biomédiacal (INRB), "un échantillon est positif à la souche Soudan et l'autre, positif à une souche croisée Soudan - Zaïre", a indiqué le Dr Kabange affirmant que des tests plus poussés étaient en cours.

La souche Zaïre s'est avérée particulièrement virulente dans l'épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest et qui a fait au moins 1.427 morts, selon le bilan du 20 août 2014 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), sur un total de 2.615 cas (confirmés, probables ou suspects).

Il s'agit de la septième épidémie Ebola en RDC depuis la découverte du virus dans ce pays (alors Zaïre) en 1976. La dernière avait officiellement fait 36 morts d'août à novembre 2012 dans le nord-est du pays.

Un expert de l'OMS contaminé

Pour la première fois, un expert médical international a été contaminé par Ebola, en Sierra Leone, a annoncé l'OMS. L'Organisation a souligné qu'il s'agissait de la première fois sur quelque 400 personnes qu'elle a déployées dans les quatre pays touchés.

Selon un porte-parole de l'OMS à Genève, il s'agit d'un expert en épidémiologie.

Un infirmier volontaire britannique contaminé à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone, épicentre de l'épidémie, a quant à lui été rapatrié en Grande-Bretagne et admis dans une unité d'isolement à l'hôpital londonien Royal Free. Le patient, qui n'est pas "gravement malade" selon le ministère de la Santé, a été évacué à bord d'un avion militaire.

Seize tonnes d'équipements médicaux envoyés au Liberia

Le Liberia a réceptionné 16 tonnes d'équipements médicaux pour lutter contre Ebola, livrés par avion le 24 août 2014, par l'agence américaine de développement (USAID).

"C'est le tout premier chargement que nous, USAID, apportons au Liberia pour la lutte contre Ebola. Il vient de notre entrepôt situé à Dubaï", a indiqué à l'AFP un responsable de l'agence américaine, Kai Olsen, à l'aéroport, près de la capitale, Monrovia.

Cette livraison comporte notamment "du matériel plastique pour fabriquer des abris temporaires", des unités de purification d'eau, ainsi que "des équipements de protection, dont des gants, des masques et des combinaisons qui permettront de travailler avec les malades ou les échantillons du virus Ebola", a expliqué M. Olsen.

VOIR AUSSI :