1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Masques : comment les utiliser sous la pluie ?

Comment rester protégé.e contre le Covid-19 lorsque son masque est mouillé ? Les masques restent-ils efficaces malgré la pluie ?

Rédigé le

Masques : comment les utiliser sous la pluie ?

Tous les chercheurs s’accordent à dire que la pluie et l’humidité diminuent l'efficacité des masques, efficacité qui peut aller jusqu’à 90% pour les masques chirurgicaux et de 70 à 90% pour les masques en tissu, selon les modèles. 

Des masques qui ne filtrent plus

Selon Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l’Inserm et spécialiste des maladies allergiques et respiratoires, l'humidité change les propriétés des masques et les empêche de bien filtrer. 

Les virus sont plus petits que les trous du masque, quand vous respirez, ils passent à travers le masque, mais ils ne vont pas dans votre nez sinon ça ne servirait à rien. Les virus se collent aux fibres du masque, notamment dans le filtre qui constitue la couche intermédiaire.  

Si la matière est mouillée, ces fibres fonctionnent moins bien et cela va laisser passer le virus. En résumé, une fois mouillé, le masque ne joue plus son rôle de filtre et ne fait plus que de la figuration. 

Pour aller plus loin, voici une explication de l’Association française de normalisation (l’Afnor) qui est devenue la référence en terme de qualité et de bon usage des masques.  

Selon l’association, "Le degré de protection des masques se mesure à l’électricité statique des fibres du tissu qui arrête les gouttelettes des postillons, or, si le masque est mouillé, cette électricité statique disparaît et c’est pourquoi les gouttelettes passent plus facilement".  

Comment rester protégé.e malgré la pluie ?  

Il y a plusieurs petites astuces mais aucune solution miracle. Vous pouvez vous protéger avec un parapluie, ou mettre une visière en plus de votre masque, mais ça fait beaucoup. La solution la plus simple c’est de changer votre masque dès qu’il est mouillé, pour en mettre un sec. 

Dès le mois de juillet, le ministère de la santé avait d’ailleurs fait cette même recommandation. A l’époque cela concernait la canicule, mais ce qui est écrit est valable pour la pluie !  

Sur son site, le ministère précise qu’il ne faut jamais "Humidifier le masque... S'il est humide (à cause de la transpiration ou autre), il faut le changer car son efficacité n’est plus assurée".

Les jours de pluie, il faut penser à avoir toujours un masque de rechange, voire deux dans son sac pour faire face à une averse soudaine. Si votre masque est en tissu, préparez un contenant fermé, comme un sac congélation par exemple. S’il est en papier, vous devrez le jeter dans une poubelle immédiatement après son utilisation. 

Quid de l'idée de sécher son masque ?

L’idée est tentante mais il ne faut surtout pas le faire. Sécher son masque jetable au sèche-cheveux s’il a pris l’eau, c’est une fausse bonne idée. 
L’air chaud détruit totalement la stérilité et donc le masque n’est plus d’aucune utilité. 

Autre recommandation (quand c’est faisable), respectez bien la distanciation sociale, comme ça au moins si votre masque est mouillé et que vous ne pouvez pas le changer tout de suite, vous risquez moins de recevoir des postillons potentiellement contaminés. 

Et la buée sur les lunettes ?

Cela vaut la peine de redonner les conseils pour éviter quelques problèmes :

  • Fixez bien votre masque, il doit couvrir du haut de votre nez au bas du menton et pincez au maximum la barrette nasale qui est présente dans presque tous les masques.
  • Mettez vos lunettes un peu plus bas sur votre nez comme ça l’air peut s’échapper.
  • Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez opter pour un pince nez, certaines entreprises ont développé ce système.
  • En amont, avant de sortir vous pouvez aussi laver vos lunettes à l’eau savonneuse ou à la mousse à raser, les rincer et les sécher avec un tissu doux. Cela laissera une fine pellicule qui empêchera la buée de se fixer.   

Voir aussi sur Allodocteurs.fr