1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

"Covid long" : vers une meilleure prise en charge

La Haute Autorité de Santé a reconnu ce vendredi la gravité des symtpômes longs de la Covid-19. Une résolution a été adoptée à l'unanimité aujourd'hui à l'Assemblée Nationale pour mieux les prendre en charge.

Rédigé le

Matthieu, 42 ans, victime d'un "covid long"

Mieux prendre en charge les symptômes du "covid long", c'est l'objectif de la résolution adoptée à l'unanimité cet après-midi à l'Assemblée Nationale. L'objectif est de mobiliser des moyens à la hauteur des recommandations publiées vendredi 12 février par la Haute Autorité de Santé, qui reconnaît officiellement la gravité de ces symptômes prolongés.

Une urgence pour mieux aider les patients comme Matthieu, 42 ans. "Aujourd’hui j’ai un deuxième corps, … ce n’est pas mon corps", explique-t-il alors qu'il a contracté la maladie quatre mois plus tôt. "Il y a tous les symptômes majeurs, qui sont les problèmes d’élocution et de mémoire. Les problèmes de tremblements qui eux sont récurrents, détaille Matthieu. Et aussi les problèmes de coordination des membres qui m’empêchent de vivre une vie normale."

"Ce virus attaque tous les organes"

Les cas comme celui de Matthieu sont nombreux, car comme l'explique Dr Roland Tubiana, infectiologue, "ce virus attaque tous les organes, que ce soit le cerveau, le cœur, le poumon, la peau, les vaisseaux, les articulations". Il faut donc, selon la HAS, bien considérer ces symptômes, avec la réalisation de bilan, puis proposer toutes les rééducations possibles.

Matthieu fait de la kinésithérapie depuis deux mois. Mais pour ceux qui n'ont pas accès à ces soins à proximité, la députée (LREM) de la 1er circonscription de l'Hérault Patricia Mirallès, elle-même touchée par un "covid long", demande des unités d'hospitalisation à temps complet : " Moi je me suis vue handicapée, à ne plus pouvoir marcher, à ne plus pouvoir courir, et ils m’ont remise debout !", témoigne-t-elle.

Pour plus de renseignements sur les syndrômes persistants de la covid-19, vous pouvez consulter le site de l'association #ApresJ20.

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr