1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus : comment les maternités s'organisent ?

Selon le Haut Conseil de la Santé Publique, les femmes enceintes à partir du troisième trimestre de grossesse doivent appliquer des mesures de prévention strictes. 

Rédigé le

Coronavirus : comment les maternités s'organisent ?

Personnels masqués, visites restreintes et des accouchements quasiment à huis clos... du côté des maternités, on doit s'adapter à l'épidémie de coronavirus. Les femmes enceintes sont considérées comme des personnes à risque face à cette pandémie, notamment à partir du troisième trimestre de la grossesse. 

Ce virus, peut-il être dangereux pour le fœtus ? La réponse est non pour le Professeur Yves Ville, chef de service de la maternité à l’hôpital Necker-Enfants Malades, « C’est peut être la seule bonne nouvelle dans ce contexte : le virus ne semble absolument pas être transmis au foetus ni au nouveau-né, ni au moment de la grossesse ni au moment de l’accouchement », assure-t-il.

Le deuxième parent ne peut plus assister à l'accouchement

Mais les maternités font davantage face à une problématique opérationnelle : comment prendre en charge les femmes présentant des symptômes du Covid-19, qui n’ont pas été testées ? Impossible de toutes les prélever, dans l’urgence d’un accouchement. Les maternités ont donc mis en place des circuits dédiés. « On a sanctuarisé un lieu d’accouchement et de césarienne. On a sanctuarisé également deux chambres pour pouvoir les hospitaliser et un box d’examen aux urgences dédié pour cela », explique le Pr Yves Ville. Les femmes malades sont orientées dans des établissements munis d’un service de réanimation pour accoucher. Progressivement, l’accès aux maternités devrait être très restreint. En attendant, le deuxième parent doit rester à l’extérieur, par mesure de sécurité. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr