1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

L'impact de la nicotine sur la maladie de Parkinson est-il pertinent ?

L'impact de la nicotine sur la maladie de Parkinson est-il toujours pertinent et d'actualité ? Que pensez-vous des essais menés sur la chélation qui agirait sur le fer présent dans le cerveau des Parkinsoniens, est-ce prometteur ?

Rédigé le , mis à jour le

L'impact de la nicotine sur la maladie de Parkinson est-il pertinent ?

Les réponses avec le Dr Fabienne Ory-Magne, neurologue :

Rectificatif de la rédaction concernant la nicotine : les études constatent que l'incidence de la maladie serait plus faible chez les fumeur de tabac (Ritz et coll. 2007 pour ne citer qu'une méta-analyse).

"Concernant l'impact de la nicotine sur la maladie de Parkinson, il existe beaucoup d'études à ce sujet. On part du principe que les patients parkinsoniens ont moins fumé que les autres en terme de probabilité. Toutefois, pour l'instant, les études qui visent à prouver l'intérêt de la nicotine sont assez décevantes. Donc pour l'instant, la nicotine n'est pas recommandée.

"Concernant la chélation, dans le cerveau, dans la substance noire, il y a un excès de fer. Ce n'est pas la cause mais une des conséquences de la maladie de Parkinson. Enlever cet excès de fer pourrait avoir une action à la fois symptomatique mais aussi sur le cours évolutif de la maladie. Des études sont en cours."

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus