1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie

Le cerveau fabriquerait encore des neurones à l’âge adulte

Selon une étude espagnole, le cerveau humain continuerait de produire des neurones tout au long de la vie. Ce processus serait néanmoins ralenti chez les malades d’Alzheimer.

Rédigé le

Le cerveau fabriquerait encore des neurones à l’âge adulte
Deux jeunes neurones. Crédits Photo : © CBM / María Llorens-Martín

Non, nous n’arrêtons pas de produire des neurones une fois l’adolescence terminée. C’est ce qu’affirment des chercheurs spécialisés en neuropathologie et en biologie moléculaire de l’université de Madrid (Espagne) dans une étude publiée le 25 mars 2019 dans la revue Nature Medicine. Selon ces scientifiques, la fabrication des neurones, un processus appelé la neurogénèse et qui a lieu dans le cerveau persiste tout au long de la vie.

Des dizaines de milliers de neurones immatures

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont travaillé sur des tissus cérébraux de 13 donneurs décédés, en bonne santé neurologique et âgés de 43 à 87 ans au moment du décès. Ils ont mis ces échantillons au contact d’une molécule fluorescente capable de se fixer spécifiquement aux neurones immatures. Résultat : des dizaines de milliers de cellules ont fixé cette molécule dans l’hippocampe, une région du cerveau impliquée notamment dans la mémorisation. Des observations de ces cellules au microscope ont permis aux chercheurs de vérifier qu’il s’agissait bien de jeunes neurones, et ce même dans les échantillons issus des donneurs les plus âgés.

Plus précisément, l’échantillon du plus jeune donneur décédé à 43 ans contenait environ 42.000 neurones immatures par millimètre carré de tissu cérébral. Ce chiffre diminuait de 30% pour le donneur le plus âgé décédé à 87 ans, soit près de 30.000 neurones par millimètre carré. Qu’en concluent les chercheurs madrilènes ? Que leurs travaux soutiennent bien l’hypothèse selon laquelle la neurogénèse décline avec l’âge mais ne s’arrête jamais complètement… au moins jusqu’à l’aube des 90 ans.

30% de neurones en moins en cas d’Alzheimer

Un second résultat dévoilé par cette étude concerne la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont en effet réalisé les mêmes expériences sur des tissus cérébraux de 45 personnes atteintes de cette maladie neurodégénérative et décédées entre 52 et 97 ans. Ils ont alors observé que plus la maladie est avancée, moins le cerveau compte de neurones immatures : les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer auraient ainsi 30% de jeunes neurones en moins que les personnes du même âge et en bonne santé neurologique. Si cette observation ne peut être interprétée comme un lien de cause à effet entre le déclin de la neurogénèse et la maladie d’Alzheimer, elle ouvre tout de même de nouvelles pistes de recherche pour combattre cette pathologie.

La communauté scientifique divisée

Suite à la publication de cette étude, plusieurs scientifiques ont exprimé leur scepticisme, rapporte un communiqué de la revue Science. C’est notamment le cas des auteurs d’une précédente étude sur le sujet : en mars 2018, des chercheurs américains de l’université de Californie à San Francisco écrivaient dans la revue Nature que la neurogénèse prenait fin avant l’âge adulte. Leurs propres échantillons ne comptaient en effet pas de neurones immatures dans le cerveau des personnes adultes et, selon eux, les "jeunes" neurones identifiés par l’étude espagnole pourraient être présents dans le cerveau depuis l’enfance.

Mais comment expliquer de tels résultats contradictoires à seulement un an d’écart ? Les chercheurs madrilènes évoquent pour cela une différence notable de protocole : la conservation des tissus cérébraux qu’ils ont utilisé n’a pas dépassé 48 heures alors qu’elle a duré plusieurs mois voire plusieurs années dans l’étude américaine, ce qui aurait pu fausser les résultats en altérant les cellules.
A l’heure actuelle, le débat divise donc encore la communauté scientifique et des études supplémentaires sont attendues pour faire la lumière sur ce sujet.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus