À quoi est dû le syndrome des jambes sans repos ?

À quoi est dû le syndrome des jambes sans repos : psychologique, génétique ? Comment l'explique-t-on ? La carence en magnésium peut-elle être la cause du syndrome des jambes sans repos ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Christelle Charley Monaca, neurologue :

"On sait qu'il y a une part génétique même si pour le moment, aucun gène n'a réellement été mis en évidence. Mais de grandes études européennes montrent qu'il y a probablement une participation génétique. Et on sait qu'il y a des familles de syndrome de jambes sans repos. Le problème est neurologique avant tout, mais on sait que le côté psychologique peut aggraver le syndrome des jambes sans repos. Le stress, l'anxiété, vont aggraver ce syndrome des jambes sans repos.

"L'idée même de devoir rester assis pendant plusieurs heures peut déclencher le syndrome. Si la personne se met à y penser, cela va déclencher le syndrome. À l'inverse, si on est passionné par quelque chose, cela n'arrivera pas.

"La carence en magnésium ne peut pas être la cause du syndrome des jambes sans repos. En revanche, la carence en fer peut l'expliquer. C'est le seul examen qu'on doit réaliser devant un syndrome des jambes sans repos, il faut rechercher une carence en fer. Toutefois on peut avoir un syndrome des jambes sans repos sans carence. Mais il faut vraiment la rechercher au diagnostic et lors d'un échappement thérapeutique. Si le médicament était efficace et tout d'un coup il ne marche plus, il faut rechercher une carence en fer."