Suicide : comment prévenir une récidive ?

Ma fille de 11 ans a tenté de se suicider il y a deux mois. Elle a été hospitalisée trois semaines en réanimation. Comment prévenir une récidive ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Cécile Omnes, psychiatre, membre du groupement d'étude et de prévention du suicide au centre hospitalier Charcot à Plaisir :

"Le chemin est assez classique. On a finalement quelque part la chance que cette jeune fille ait bénéficié d'une réanimation qui manifestement a été efficace. Elle a ainsi pu rencontrer un certain nombre de professionnels, y compris un professionnel du champ de la santé mentale pour évaluer ce qu'il en est. Les jeunes, hélas, tentent de mettre fin à leurs jours de plus en plus jeunes aujourd'hui, ce qui est très inquiétant. Cela permet d'évaluer si on est sur le champ d'une maladie psychiatrique qui génère des problématiques suicidaires à répétition et bien évidemment il faut mettre en place les soins nécessaires le plus tôt possible de façon à éviter des déficits, à éviter des complications inutiles.

"La deuxième chose, une fois que les passages à l'acte ont été faits, il y a tout un travail de veille des suicidants de façon à travailler en amont sur le repérage des signes de réactivation de souffrance. Une fois que le chemin de la tentative de suicide, du passage à l'acte a été créé comme réponse possible, il arrive beaucoup plus rapidement dans les crises suivantes. Il est donc absolument important de travailler avec ça, c'est le champ des psychothérapies individuelles mais aussi de groupe. Il y a actuellement tout un travail qui est fait par l'équipe de Montpellier absolument passionnant sur la place des psychothérapies de groupe sur un certain nombre de séances et l'efficacité par rapport à la récidive suicidaire ou non. Et il faut aussi travailler avec l'entourage, il faut toujours travailler avec l'entourage quand il y en a et heureusement il y en a encore souvent."