Crédits Photo : © @Sylevinestbon / Twitter

Un ténia de 4 mètres de long chez un homme de 26 ans

Un technicien de laboratoire rapporte sur Twitter avoir analysé un ver solitaire de quatre mètres de long. Les contaminations par ce parasite, le ténia, surviennent généralement par la consommation de viande mal cuite.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Un ver solitaire de quatre mètres de long… C’est ce que @Sylevinestbon, un technicien de laboratoire médical, rapporte avoir vu, photos à l’appui sur son compte Twitter.

Ce ver, un Taenia saginata ou Taenia solium, était dans le tube digestif d’un homme de 26 ans qui avait "mangé un steak tartare".

"Faites bien cuire vos viandes"

La tête du parasite était "absente", précise le technicien qui ne sait pas si elle ne s’est pas décrochée ou n’a pas été apportée par le patient. "La tête n’étant pas présente, le patient est possiblement encore atteint. Il a bien sûr été mis sous traitement par son MG (médecin généraliste, ndlr)".

"Si vous ne voulez pas avoir ce genre de compagnon : faites bien cuire vos viandes" conseille le technicien de laboratoire qui rappelle en effet que la plupart des contaminations par un ténia viennent de la viande mal cuite, essentiellement la viande de bœuf (Taenia saginata) et de porc (Taenia solium).

Un risque d’amaigrissement

Généralement, les symptômes débutent deux mois après la contamination. Des anneaux du ver sont émis dans les selles et peuvent se retrouver dans les sous-vêtements. Il faut alors immédiatement consulter un médecin qui vous prescrira un traitement vermifuge.

Si la présence de ce parasite n’est pas traitée, le ver peut entraîner des maux de ventre, voire un amaigrissement.