Les programmes de vaccination sont de plus en plus confrontés aux hésitations de la population.
Les programmes de vaccination sont de plus en plus confrontés aux hésitations de la population.

Fièvre jaune : le prix du seul vaccin disponible en hausse

Le prix du seul vaccin disponible en France contre la fièvre jaune devrait doubler, selon une annonce du laboratoire Sanofi Pasteur MSD. La Société de médecine des voyages (SMV), qui regroupe notamment les centres de vaccination internationale, dénonce cette "hausse brutale" qui pourrait décourager certains voyageurs à se faire vacciner.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

La vaccination contre la fièvre jaune, une maladie hémorragique virale transmise par les moustiques, mortelle dans 60 à 70% des cas, est obligatoire pour l'entrée dans certains pays d'Afrique et d'Amérique amazonienne. Elle n'est pas remboursée par la Sécurité sociale, sauf pour les personnes résidant en Guyane.

Mais comme le laboratoire est "en situation de monopole" en France et dans une grande partie de l'Europe, le voyageur qui se rend dans un des pays où la vaccination est obligatoire "n'a d'autre choix que de recourir au vaccin Stamaril®" du laboratoire Sanofi Pasteur MSD, souligne la SMV dans un communiqué.

Selon le président de la SMV, Olivier Bouchaud, qui travaille au service des maladies infectieuses et tropicales du CHU Avicenne à Bobigny, le laboratoire a annoncé récemment que le prix du vaccin allait prochainement plus que doubler, passant de 18 euros actuellement à 38 euros. Il précise qu'en ajoutant la consultation préalable à la vaccination et l'injection proprement dite, le coût global de la vaccination contre la fièvre jaune pourrait bientôt atteindre entre 60 et 90 euros selon les centres de vaccination contre 40 à 60 euros actuellement.

L'infectiologue redoute que cette "hausse brutale" conduise certains voyageurs, notamment les jeunes ou les migrants qui retournent au pays pendant les vacances, à ne plus faire le vaccin lorsqu'il est seulement recommandé ou à économiser par conséquent sur la prévention du paludisme, un risque, selon lui "beaucoup plus important que la fièvre jaune". Il juge par ailleurs la hausse du prix du Stamaril® "injustifiée", dans la mesure où le vaccin existe depuis 1936 et que son coût de production est "faible, de l'ordre de quelques euros".

Interrogé par l'AFP, le laboratoire Sanofi Pasteur MSD a confirmé qu'il avait décidé de réévaluer le prix de vente de son vaccin qui "n'a que peu évolué depuis 2004", afin de l'aligner sur celui des autres pays européens. "Il s'agit d'un vaccin dont la production est spécifique, faisant intervenir une main-d'oeuvre hautement qualifiée, et ayant bénéficié récemment d'investissements importants concernant la chaîne de production", précise le laboratoire, qui justifie également la hausse du prix par l'augmentation des exigences en terme de qualité et la mise en place d'un Plan de Gestion de Risque depuis début 2014.

Un rappel du vaccin est actuellement préconisé tous les 10 ans mais un comité d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé l'an dernier que celui-ci n'était plus nécessaire, la primo-vaccination suffisant à conférer une immunité contre la fièvre jaune à vie.

EN SAVOIR PLUS :