Ebola : fin de l'épidémie au Mali

Après 42 jours sans nouveaux cas déclarés, le Mali en a officiellement fini avec l'épidémie d'Ebola. Et la situation s'améliore aussi dans les pays voisins… En Guinée, tous les élèves peuvent désormais reprendre les chemins de l'école, après 4 mois sans classes.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Médecins équipés pour la prise en charge des patients présentant les symptômes de fièvre à virus Ebola. (image d'illustration)
Médecins équipés pour la prise en charge des patients présentant les symptômes de fièvre à virus Ebola. (image d'illustration)

"Je déclare ce jour, 18 janvier 2015, la fin de l'épidémie" liée au virus Ebola au Mali, a affirmé Ousmane Koné, ministre malien de la Santé. Après 42 jours de surveillance sans cas confirmés dans cette région, le Mali est officiellement hors de danger, conformément aux critères de l'Organisation Mondiale de la Santé. "Depuis le 6 décembre 2014, date à laquelle le dernier malade" traité à Bamako pour le virus Ebola a été testé négatif, "aucun autre cas confirmé de maladie causée par le virus Ebola n'a été enregistré dans notre pays", a ajouté Ousmane Koné.

Le ministre en a profité pour saluer l'action de tout le personnel de santé mobilisé, ainsi que celle de l'aide venue de l'étranger. Selon lui, cette réussite est liée aux "semaines d'intenses labeurs" dans le pays, pour prodiguer les soins et mesures d'hygiènes nécessaires.

Troisième pays africain à sortir de l'épidémie

Le premier cas d'Ebola enregistré au Mali a été annoncé le 23 octobre 2014, en la personne d'une fillette de deux ans venue de Guinée voisine et qui est morte le lendemain, sans entraîner de contamination. Le virus a ensuite été réintroduit dans le pays par un autre patient en provenance de Guinée, un imam de 70 ans, qui a contaminé (directement ou indirectement) sept personnes, dont cinq sont mortes.

Le Mali est le troisième pays d'Afrique de l'Ouest à sortir de l'épidémie, après le Sénégal le 17 octobre (cas unique, guéri) et le Nigeria le 20 octobre, où 8 personnes étaient décédées.

Ailleurs, la situation s'arrange peu à peu

En Guinée, pays d'où est née l'épidémie en décembre 2013, la situation est aussi en cours d'amélioration. Les élèves peuvent désormais reprendre le chemin de l'école, après avoir été privés de classes pendant 4 mois. Au Liberia, la reprise des cours est prévue pour le 2 février.

Avec la Sierra Leone, la Guinée et le Libéria demeurent les pays les plus touchés par l'épidémie. A eux trois, ils comptent 99% des plus de 8.500 morts dus au virus, d'après l'OMS, selon laquelle le nombre de nouveaux cas est en nette baisse depuis plusieurs semaines.

 

En savoir plus sur le virus Ebola :