Ebola : l'espoir d'un traitement
Ebola : l'espoir d'un traitement

Ebola : des sérums pour soigner les patients

Depuis le début de l'épidémie, le virus Ebola a fait 2.097 morts et 3.944 cas confirmés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé, publié le 5 septembre 2014. La fièvre hémorragique n'est toujours pas sous contrôle dans les trois pays les plus touchés (Liberia, Guinée et Sierra Leone). Cependant, la riposte thérapeutique s'organise. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Alors qu'il n'existe toujours pas de vaccin commercialisé pour traiter le virus Ebola, les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se sont déclarés favorables à l'utilisation de traitements expérimentaux : les sérums de convalescence.

Pour obtenir ces sérums, les scientifiques cherchent à isoler les anticorps de patients ayant combattu le virus pour en faire un traitement à destination d'autres malades.

Les laboratoires peuvent aussi fabriquer des anticorps en utilisant la réponse immunitaire de certains animaux, comme la souris, auxquels on a inoculé le virus. C'est grâce à cette technique que le ZMapp a été mis au point. Ce médicament expérimental a montré de bons résultats. Sur les sept personnes atteintes qui ont reçu le traitement, cinq d'entre-elles ont survécu. Mais il est encore trop tôt pour mesurer la réelle efficacité du traitement. Des tests doivent être faits à une plus grande échelle. Et la production du traitement reste très coûteuse. 

Les premiers vaccins, en cours d'essais thérapeutiques, devraient être disponibles dans quelques mois. 

VOIR AUSSI :