Covid-19 : 21 départements considérés comme « vulnérables »

Le dernier point épidémiologique de Santé Publique France alerte sur la circulation très active du coronavirus dans vingt-et-un départements, mais aussi chez les jeunes.

Lucile Boutillier
Rédigé le , mis à jour le
Vingt-et-un départements sont considérés comme vulnérables au Covid-19 par Santé Publique France.
Vingt-et-un départements sont considérés comme vulnérables au Covid-19 par Santé Publique France.

La circulation du Covid-19 s’intensifie en France. Dans son point épidémiologique du 6 août, Santé Publique France alerte sur l’augmentation du taux d’incidence du coronavirus. Ce taux a atteint 12 cas pour 100 000 habitants au niveau national. La situation est particulièrement préoccupante dans 21 départements de France métropolitaine :

 

Selon l’Insee, « le taux d’incidence d’une épidémie rapporte le nombre de nouveaux cas observés pendant une période donnée ». Notre carte montre donc le nombre de personnes contaminées par le Covid-19 par rapport à la population dans chaque département.

A lire aussi : Covid-19 : "Nous pouvons basculer à tout moment", alerte le Conseil Scientifique

Tous les indicateurs en hausse

Durant la semaine du 27 juillet au 2 août, 8203 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés. Pour la semaine précédente, les autorités font état de 6547 nouveaux cas.

Le nombre d’hospitalisations de patients atteints par le coronavirus augmente lui aussi : 778 contre 749 la semaine du 20 au 26 juillet. La tendance se retrouve pour le nombre de patients admis en réanimation : 105 contre 85.

A lire aussi : Covid-19 : les jeunes doivent prendre leurs responsabilités

Aggravation chez les jeunes

 Ces trois indicateurs progressent régulièrement. Depuis un mois, les 15-44 ans constituent la classe d’âge qui inquiète le plus Santé Publique France. Leur taux d’incidence a atteint 19,4 cas pour 100 000 habitants. En ce qui concerne les 20-24 ans, il a dépassé 30 cas au niveau national, et même 50 dans certains départements d’Ile-de-France !

« Pendant cette période estivale propice à d’importants mouvements de population, il est primordial de sensibiliser l’ensemble de la population et notamment les jeunes adultes dans l’application des gestes barrière et de distanciation sociale pour limiter la propagation du virus », conclut Santé Publique France.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !