Coronavirus : des centres de dépistage à l’hôpital

Pour éviter la propagation du virus, plusieurs hôpitaux ont installé des tentes provisoires sous lesquelles les patients sont testés.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

C’est un parcours bien ficelé qui commence par un appel au SAMU. Depuis l'apparition du coronavirus en France, les appels reçus dans ce centre 15 du Val de Marne, sont incessants. Jusqu’à 2 600 en une journée. « Nous avons doublé nos appels, nous avons également doublé nos capacités, puisque nous avons doublé le nombre d’assistants de régulation médicale, et doublé le nombre de médecins » explique le Dr Eric Lecarpentier, chef de service SAMU SMUR 94.

Près d’un appel sur deux concerne le coronavirus. Ils sont redirigés vers une équipe dédiée. Les assistants de régulation identifient d’abord les personnes qui présentent des symptômes grippaux, reviennent de zones à risques ou ont été en contact avec un malade. Ils sont ensuite mis en relation avec ce médecin. Les tests sont réalisés dans ces tentes, installées hors de l'hôpital pour éviter les contaminations.

90 tests par jour réalisés en laboratoire 

Les soignants sont équipés de blouses, de masques et de lunettes. Les prélèvements sont réalisés avec cet écouvillon, enfoncé dans le nez des patients. Chaque échantillon est ensuite envoyé dans ce laboratoire de confinement. 

« Dans cette pièce de haute sécurité, nous inactivons le virus. Le virus va être tué et il va devenir non infectieux et à partir de ce moment-là nous allons pouvoir mettre en place le diagnostic virologique sur des prélèvements qui ont perdu tout caractère infectieux » détaille le Pr Jean-Michel Pawlotsky, chef du pôle biologie-pathologie Hôpital Henri-Mondor.

Un procédé qui permet aux virologues d’établir l’identité précise du virus. « Les résultats prennent quelques heures. En général, nous faisons 3 à 4 séries par jour avec des résultats qui arrivent en 3 à 4 heures et qui permettent aujourd’hui d’avoir une capacité de réalisation d’environ 90 tests par jour dans ce laboratoire » ajoute le Pr Jean-Michel Pawlotsky.

En quelques jours, moins de 10 personnes ont été ici diagnostiquées positive au coronavirus. Leur état de santé leur permet de rester chez elles. Elles sont suivies à distance et reçoivent un appel de l'hôpital tous les 2 jours.