CARTE. Combien y a-t-il de clusters en France ?

Entre 400 et 500 clusters actifs en France selon Olivier Véran contre 97 « en cours d’investigation » selon Santé Publique France » … Quelle est vraiment la situation concernant les foyers épidémiques dans le pays ? Décryptage.

Lucile Boutillier
Rédigé le , mis à jour le
CARTE. Combien y a-t-il de clusters en France ?

On entend parler des « clusters » depuis l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 en France. Le 20 juillet, Olivier Véran déclarait qu’il en existait entre 400 et 500 dans le pays, alors que Santé Publique France faisait état de 97 clusters « en cours d’investigation » au 17 juillet, date du dernier bulletin épidémiologique. 

Ces deux chiffres ne se contredisent pas, car un cluster peut rester actif sans faire l’objet d’une investigation par les autorités sanitaires.

A lire aussi : Covid-19 : les scénarios envisagés en cas de reprise de l’épidémie

Quelle différence ?

Ce qui fait la nuance, c’est la méthode de suivi de l’épidémie employée par Santé Publique France. Un cluster peut avoir quatre statuts différents. Si aucun nouveau cas ne s’est déclaré depuis sept jours, il est maîtrisé. Si la période de quatorzaine des derniers malades et cas contacts est terminée, il peut être clôturé. Si le cluster échappe au contrôle des autorités, il est considéré comme ayant diffusé dans la communauté. Enfin, s’il ne rentre dans aucun de ces cas, il est considéré comme « en cours d’investigation ».

L’investigation est la première phase de surveillance. Elle consiste à recueillir un maximum de données autour des cas groupés recensés, et à déterminer si une campagne de dépistage est nécessaire pour identifier des porteurs asymptomatiques.

Le 17 juillet en France, 97 clusters en dehors des Ehpad avaient donc déclaré de nouveaux cas il y a moins de 14 jours, ou bien comptaient encore des cas contacts qui n’avaient pas finir leur quatorzaine. Au 20 juillet, 207 clusters restent sous surveillance sur les 539 signalés depuis le 9 mai.

A lire aussi : Véran fustige le "relâchement" face au Covid, y compris chez les politiques

La répartition des clusters

Une quarantaine de départements français comptent au moins un cluster. Les plus touchés sont le Nord avec 12 clusters, la Mayenne avec 6 et les Bouches-du-Rhône avec 5, comme le montre notre carte.

 

Sans surprise, sur les 97 clusters encore en cours d’investigation, 10 se trouvent en établissements de santé et 24 en entreprises, dont 5 dans des abattoirs. 15 ont été recensés dans des milieux familiaux élargis, tandis que les événements et les rassemblements temporaires de personnes en ont entraîné 12.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !