Après son malaise, les coéquipiers d'Eriksen se sont groupés autour de lui pour le cacher des caméras
Après son malaise, les coéquipiers d'Eriksen se sont groupés autour de lui pour le cacher des caméras

Christian Eriksen : comment réagir en cas d’arrêt cardiaque ?

Le joueur de football danois a fait un malaise cardiaque durant le match qui opposait son équipe à celle de la Finlande. Si une personne s’effondre à cause d’un arrêt cardiaque devant vous, il faut procéder à un massage cardiaque.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Un arrêt cardiaque en plein match de l’Euro. Le joueur danois Christian Eriksen s’est effondré le samedi 12 juin sur la pelouse, durant un match Danemark-Finlande.

Les toutes premières minutes sont cruciales en cas d’arrêt cardiaque. Si vous assistez à ce genre de malaise, n’hésitez pas à réagir le plus rapidement possible.

A lire aussi : Gestes qui sauvent : le massage cardiaque

Comment repérer un arrêt cardiaque ?

Soudain, la personne s’effondre, est inerte et ne réagit plus. Avant de lui porter secours, assurez-vous qu’il n’existe pas de danger environnant : regarder avant de traverser la route, débrancher le courant … Ne risquez pas de vous retrouver vous-même en danger.

Il faut ensuite constater l’absence des signes de vie : la personne ne répond pas quand on lui parle, n’émet aucun son et ne réagit pas quand on lui demande de serrer la main par exemple. Dans ce cas, il faut appeler à l’aide, et crier « à l’aide ». 

Enfin, vérifiez sa respiration. Ni le ventre, ni la poitrine ne se soulèvent ? Vérifiez en posant la main sur le ventre, au-dessus du nombril. Si la personne ne respire pas, elle est en arrêt cardiaque.

Comment faire un massage cardiaque ?

Avant tout, contactez les secours : le 15, le 18 ou le 112, et précisez que la victime semble en arrêt cardiaque. Attendez que votre interlocuteur vous dise que vous pouvez raccrocher avant de le faire. N’hésitez pas à envoyer quelqu’un d’autre chercher un défibrillateur.

Pour un massage cardiaque, si la victime est allongée sur le dos, placez-vous auprès d’elle à genoux. Placez le talon d’une main au centre de la poitrine, strictement sur la ligne médiane. Puis posez l’autre main au-dessus de la première et appuyez de 4 à 5 cm, bras tendus et coudes non fléchis.

Relâchez immédiatement la pression. La poitrine doit reprendre sa forme initiale après chaque compression. Continuez à appuyer régulièrement, 100 fois par minute, selon le rythme de la chanson « Staying Alive » des Bee Gees.

Jusqu’à quand continuer ?

Si une autre personne vous a ramené un défibrillateur, ouvrez-le et suivez les instructions vocales données par l’appareil.

Tant que la victime ne réagit pas, vous devez continuer à masser ou défibriller jusqu’à l’arrivée des secours. Une minute d’arrêt cardiaque et respiratoire, c’est 10% de chances de survie en moins. En outre, une minute sans oxygène pour le cerveau peut créer des séquelles très graves.

Souvenez-vous : il vaut mieux un mauvais massage cardiaque que pas de massage cardiaque.