Alzheimer : découverte d'une nouvelle enzyme tueuse de neurones

Dans une étude publiée ce lundi 1er décembre dans le Journal of Psychiatry and Neuroscience, une équipe de chercheurs parisiens ont mis en évidence une nouvelle enzyme "tueuse de neurones", impliquée dans le processus de dégénérescence cognitive de la maladie d'Alzheimer. À terme, ce nouveau marqueur pourrait servir de nouvel outil pour le diagnostic et même ouvrir une nouvelle voie thérapeutique.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Jusqu'à présent, les chercheurs attribuaient la dégénérescence neuronale de la maladie d'Alzheimer à l'amyloïde. Cette enzyme endommage l'activité du cerveau des patients atteints par la maladie neurodégénérative.

Aujourd'hui, l'équipe du Pr Jacques Hugon, responsable du centre mémoire à l'hôpital Lariboisière de Paris, a découvert une autre molécule impliquée dans ce processus : une enzyme "tueuse de neurones", la JNK3. L'équipe a montré la présence de cette molécule en quantité anormale dans le liquide céphalo-rachidien des patients. 

À terme, cette découverte pourrait devenir un outil supplémentaire pour diagnostiquer la maladie et prédire son évolution. Ces travaux offrent aussi la perspective de trouver de nouveaux traitements, puisqu'il existe déjà des médicaments qui luttent contre cette enzyme, dans les maladies inflammatoires.  

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :