La sélection du 07/02/20

Mon Père ; Le Baiser ; Un bref désir d'éternité ; Dans son silence ; Le Foyer des mères heureuses... font partie des livres présentés par Gérard Collard dans "Le Magazine de la santé" du 7 février 2020.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
  • Mon Père
    Grégoire Delacourt
    Ed. Livre de Poche, janvier 2020

Je me suis toujours demandé ce que je ferais si quelqu'un attentait à l'un de mes enfants. Quel père alors je serais. Quelle force, quelle faiblesse. Et tandis que je cherchais la réponse, une autre question a surgi : sommes-nous capables de protéger nos fils ? 

  • Le Baiser
    Sophie Brocas
    Ed. J'ai Lu, février 2020

En 1910, une jeune exilée russe découvre à Paris la vie de bohème auprès d’un sculpteur roumain, Constantin Brancusi.
Cent ans plus tard, une avocate est chargée d’identifier le propriétaire d’une sculpture, Le Baiser, scellée sur une tombe parisienne. Élucider les raisons de la mort de l’inconnue devient pour Camille un combat personnel : rendre sa dignité à une femme libre, injustement mise au ban de la société.
Avec ce portrait vibrant de deux femmes en quête de justice et d’indépendance, Le baiser questionne aussi le statut des œuvres d’art, éternelles propriétés marchandes, qui sont pourtant le patrimoine commun de l’humanité.

  • Un bref désir d'éternité
    Didier Le Pêcheur
    Ed. Livre de Poche, février 2020

Paris, 1892. Simple garçon de café, Jules Lhérot voit son existence basculer après avoir permis l’arrestation de l’anarchiste Ravachol. Menacé de représailles, il n’a d’autre choix, pour sauver sa peau, que de s’engager dans la police. Sa route croise celle de la jeune Zélie, fille des quartiers ouvriers, résolue, pour s’extraire de sa condition, à vendre son seul bien : elle-même. Il descendra, de rafles en basses besognes, au plus profond de la violence et de la corruption humaines. Devenue la scandaleuse reine des Apaches, elle déclenchera malgré elle une guerre sanglante entre bandes rivales. Mais jamais Jules ne renoncera à aimer Zélie...
Prenant pour point de départ l’histoire d’Amélie Élie, dite Casque d’or, Didier Le Pêcheur dessine une fresque saisissante.

  • Dans son silence
    Alex Michaelides
    Ed. Livre de Poche, janvier 2020

Alicia, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant le cadavre de son mari défiguré, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée, Alicia ne prononce plus le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.
Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychiatre, n’a qu’une obsession : faire reparler Alicia. Quand un poste se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s’y faire embaucher et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper une parole. Alors qu’il commence à perdre espoir, Alicia s’anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s’attendait...

Ce redoutable mélange de suspense et de psychanalyse nous offre une combinaison astucieuse qui a déjà happé de nombreux lecteurs. Le livre s’est vendu à un million d’exemplaires à travers le monde et a été traduit dans plus de quarante langues.

  • Le Foyer des mères heureuses
    Amulya Malladi, Josette Chicheportiche
    Ed. Mercure de France, février 2018

De toute évidence, ce n'était pas la façon idéale d'avoir un bébé, mais après trois fausses couches et trois vaines tentatives de fécondation in vitro qui leur avaient coûté chacune dix mille dollars, la gestation pour autrui était devenue la seule solution, pour avoir un enfant, pour fonder une famille. La première fois qu'elle soumit l'idée à Madhu, il l'avait regardée avec des yeux ronds : "Tu as perdu la tête ou quoi ? Tu ne peux pas louer le ventre d'une femme. - Je veux un enfant et c'est notre dernière chance. Je veux la tenter". Elles n'auraient jamais dû se rencontrer : Priya, Américano-Indienne, mariée à un brillant homme d'affaires, à l'avenir tout tracé aux Etats-Unis, et Asha, petite paysanne indienne, mariée à un brave homme couvert de dettes, deux enfants, sans argent et sans avenir. Priya sait qu'elle ne sera jamais mère. Elle sait aussi qu'en Inde on peut facilement recourir aux "services" d'une mère porteuse, il suffit de payer. Et le mari d'Asha a entendu parler de ce qu'il faut bien appeler un "commerce" . La machine ne sera pas longue à se mettre en marche. Ce roman, très émouvant, n'est pas écrit pour porter un ou des jugements. Il raconte l'histoire, puis le face-à-face, pas toujours facile, de ces deux femmes que tout sépare et que va réunir ce qu'il y a de plus beau, de plus important : un enfant.
 

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.