Israël : la quatrième dose moins efficace contre Omicron ?

L'administration d'une quatrième dose permet de multiplier les anticorps mais pas assez pour lutter contre le variant Omicron. C’est ce que rapporte un hôpital israélien qui a entamé un des premiers essais cliniques sur le sujet.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  Crédits Photo : © Shutterstock / Gil Cohen Magen

Une équipe de l'hôpital Sheba, près de Tel-Aviv, a débuté fin décembre un essai clinique, vaccinant 154 soignants avec une quatrième dose Pfizer et 120 autres volontaires avec une quatrième dose Moderna. Et les résultats sont mitigés.    

Augmentation de la production des anticorps

Une semaine après le début de cet essai clinique, qui doit se prolonger sur six mois, "les anticorps (des participants) ont été multipliés, ce qui indique que le vaccin fonctionne et offre une protection contre les complications graves", avait indiqué l'hôpital à la presse.

 
Mais la professeure Gili Regev-Yochay, qui dirige cette étude, a précisé que si l'administration de cette quatrième dose permet en effet "d'augmenter le niveau des anticorps", elle "n’offre qu'une défense partielle contre le virus".    

"Moins de protection contre Omicron"

"Les vaccins Pfizer et Moderna, qui étaient plus efficaces contre les autres variants, offrent moins de protection contre Omicron", a rapporté cette spécialiste des maladies infectieuses.    

Ces résultats sont "préliminaires et n’ont pas encore été publiés", insiste la Pre Regev-Yochay. 

Selon elle, le bénéfice de la quatrième dose existe tout de même pour les personnes à risque : "Je pense que la décision d’accorder une 4 ème dose pour les populations vulnérables est correcte. Cela peut apporter un petit bénéfice, mais probablement pas assez pour encourager la décision de l’appliquer à toute la population", a t-elle déclaré lors de la conférence de presse.

537 000 israéliens ont déjà reçu une 4ème dose

Pour tenter d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contaminations liée au variant Omicron, le gouvernement israélien a récemment donné son feu vert à l'administration d'une quatrième dose aux personnes de plus de 60 ans ou considérées comme à risque de développer des symptômes graves. 

Plus de 537.000 Israéliens ont reçu une quatrième dose de vaccin à ce jour, selon les dernières données du ministère de la Santé israélien. 

 A lire aussi Covid : Israël administre une 4ème dose de vaccin aux 60 ans et plus

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !