1. / Insolite

Une sexagénaire mexicaine sans empreintes digitales !

Le scénario pourrait faire pâlir d'envie tous les cambrioleurs… Au Mexique, une femme de 65 ans s'est retrouvée sans aucune empreinte digitale. Ces marques ont en réalité été effacées de ses mains à la suite d'un traitement contre le cancer.  

Rédigé le

Une sexagénaire mexicaine sans empreintes digitales !
Une sexagénaire mexicaine sans empreintes digitales !

En se rendant à la banque, une Mexicaine de 65 ans s'est vu refuser une transaction car elle n'avait pas… d'empreintes digitales ! Cet étrange effacement est en réalité la conséquence étonnante de la chimiothérapie qu'elle suivait depuis 3 mois, pour traiter son cancer du sein. Une des molécules utilisées, la capécitabine (Xeloda® et autres) peut en effet causer un effet indésirable : le syndrome main-pied. Une réaction inflammatoire au traitement qui entraine généralement rougeurs, gonflements et douleurs au niveau des mains et des pieds. Mais ce syndrome peut aussi provoquer, plus rarement, des desquamations de la peau, des crevasses et… une disparition des empreintes.

Après un troisième cycle de chimiothérapie, la patiente n'avait aucun effet indésirable, "mais les empreintes de son pouce et de ses doigts avaient été effacées " expliquent les médecins mexicains, qui rapportent ce cas dans le New England Journal of Medicine du 16 avril.

Source : New England Journal of Medicine

Si ce syndrome paraît incroyable, ce n'est pourtant pas la première fois qu'un tel cas est observé. En 2009, un habitant de Singapour, traité lui aussi à la capécitabine, s'était vu refuser l'entrée aux Etats-Unis, faute d'empreintes.

La sexagénaire mexicaine a finalement pu toucher son argent : l'équipe médicale a adressé une lettre à sa banque, attestant que la chimiothérapie était bien responsable de son absence d'empreinte.