1. / Insolite

Des recherches Internet au grand coeur !

Un hommage au personnel médical ; une nouvelle valve cardiaque expliquée en dansant ; une appli pour ne plus attendre chez le médecin et une illusion d'optique… C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le , mis à jour le

Des recherches Internet au grand coeur !

Un hommage au personnel médical

Il s'agit du message de François Beaudonnet, journaliste à France 2, intitulé "Les anges gardiens". Un titre qui sonne comme un bel hommage au personnel médical qui accompagnait son père.

Informé de l'hospitalisation brutale de son père en neurochirurgie, il se rend rapidement à l'hôpital à Bordeaux pour le voir. Il raconte comment en plein milieu de la nuit il a été accueilli par l'infirmier d'accueil et par l'infirmière du service de neurochirurgie. Il souligne la bienveillance et la gentillesse des aides-soignantes, médecins, infirmiers… Pour lui, ces personnes "ajoutent un petit supplément qui change tout : l’humanité".

François Beaudonnet qui par son métier a eu l’occasion de rencontrer des gens "importants" comme des ministres et autres chefs d'entreprise, a réalisé "à quel point ce sont ces femmes en blouses blanches qui sont importantes, à quel point leur sourire vaut bien plus que des lois…".

Aujourd'hui, François Beaudonnet a perdu son papa mais il rend un bel hommage à ces gens formidables qui accompagnent nos malades. Merci à eux.

 

"Dance your PhD"

Le concours "Dance your PhD" proposé par la revue Science invite les doctorants à expliquer le contenu souvent pointu de leur thèse, à travers une chorégraphie.

Cette année, le premier prix revient à Jacob Brubert qui explique en musique et en dansant comment fonctionne une valve cardiaque. Il explique que la bioprothèse, réalisée à partir de tissu animal, est bien tolérée par le sang mais qu'elle a une durée de vie limitée. Il présente ensuite la valve mécanique qu'il a mise au point moins bien tolérée par le sang, qui nécessite un traitement anticoagulant, mais qui peut durer toute la vie du patient.

Le gagnant a remporté 1.000 dollars et sera accueilli en 2017 au congrès de l'association américaine de l’avancement des sciences (AAAS).

 

Mydocteo, l'appli pour ne plus attendre chez le médecin

Les retards des médecins sont souvent justifiés par la nécessité de passer plus de temps avec un patient en état de détresse.

L'appli MyDocteo, créée par un kiné, permet à tout le monde de savoir où en est votre médecin : le praticien s'inscrit et peut indiquer s'il a du retard… Le patient est ainsi mis au courant et il reçoit aussi un rappel de son rendez-vous.

  • iTunes
    - myDocteo par EPOPHYSE
    Avec myDocteo, n’attendez plus nécessairement dans la salle d’attente de votre médecin ! Rejoignez la communauté des Doctéonautes et profitez des avantages de myDocteo.

 

Lilo, le moteur de recherche solidaire

Une bonne résolution qui ne vous coûte rien, mais qui peut rapporter gros à des projets sociaux… Lilo est un moteur de recherche comme Google ou Yahoo, qui vous permet de naviguer sur Internet.

Avec Lilo, l'argent généré par la publicité revient en grande partie à des projets sociaux et environnementaux que vous choisissez de soutenir. Une recherche = une goutte d'eau. Et au fur et à mesure, les gouttes d’eau sont transformées en euros (1.000 gouttes d'eau = 2 à 4 euros).

Parmi ces projets, on retrouve par exemple des associations comme les Petits Princes, qui réalisent les rêves d'enfants malades, ou encore Mécénat chirurgie cardiaque qui permet à des enfants vivant dans des pays défavorisés de venir se faire opérer en France. Il y a aussi des projets contre la dénutrition aux Philippines ou l'aide aux bébés accueillis dans un orphelinat au Sénégal.

  • Lilo
    En faisant vos recherches avec Lilo, vous financez gratuitement et sans effort des projets sociaux et environnementaux.

 

Une illusion d'optique fait le buzz sur les réseaux sociaux

Après la robe, les jambes... Des jambes luisantes comme si elles étaient emballées dans du cellophane. 

Mais si on regarde l'image de plus près, on peut constater des traces de peinture blanche sur les cuisses. Une fois ce constat réalisé, il devient impossible de retrouver l'illusion de départ, celle des jambes enrubannées de cellophane.

Sylvie Chokron, neurologue et spécialiste des troubles neurovisuels, explique qu'il ne s'agit pas d'une illusion d'optique mais plutôt d'une illusion cérébrale, car les yeux n'ont aucune influence. Le cerveau croit d'abord voir quelque chose mais c'est une erreur. Une fois l'erreur corrigée, impossible de faire marche arrière. Selon elle, le cerveau est une machine à faire des hypothèses, et une fois qu'il a fait le choix le plus probable (en mode automatique), la perception reste inflexible et quand on revoit l'image, le cerveau propose la bonne version, celle qu’il a apprise, en somme.