Insolites du Net : reconnaître les premiers signes de l'infarctus

Un tour sur les réseaux sociaux avec une info sur l'infarctus féminin ; une campagne pour sensibiliser à l'accessibilité des personnes handicapées... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Infarctus féminin

Une info circule sur les réseaux sociaux sur les profils féminins. On explique que "l'infarctus féminin ne débute pas de la même façon que pour un homme" : pas de sensation de sueurs froides, coup de couteau dans la poitrine et serrement… Mais, d'après ce qui ressemble à un témoignage, l'impression d'une indigestion : "comme si j’avais avalé un sandwich en toute hâte puis un verre d'eau pour faire descendre le tout".
Et ensuite une sensation de serrement et mouvement autour de la colonne vertébrale jusqu'au sternum, au cou, et finalement aux mâchoires.

La Fédération Française de Cardiologie et sa présidente, Claire Mounier-Véhier, précisent que, de manière générale, la douleur thoracique qui vient irradier le bras et la mâchoire reste LE premier symptôme, hommes et femmes confondus. Chez les femmes jeunes, en-dessous de 50 ans, il peut aussi y avoir la perte de connaissance ou l'indigestion, avec des vomissements qui ne soulagent pas, souvent associés à une grande fatigue ou à un essoufflement à l'effort. Si vous avez le moindre doute, appelez le 15 : mieux vaut appeler pour une fausse alerte que de passer à côté d'une telle urgence.

Et pour lire des témoignages, obtenir plus d'informations sur les facteurs de risques et les symptômes, vous pouvez vous rendre sur le site de la Fédération Française de Cardiologie.

 

Une campagne polonaise pour l'accessibilité des personnes handicapées

Il s'agit d'une campagne menée par une fondation qui s'intéresse à l'accessibilité des personnes handicapées : mobilité dans la ville, accès au numérique mais aussi au monde du travail.

Le propos est servi sur un mode humoristique : l'alerte à l'incendie a été lancée, la caserne est en ébullition et les pompiers partent au feu. Des pompiers différents, pas tout à fait au point et une situation qui prend une tournure particulière.