1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé
  3. / Sport d'hiver

Avalanches : les gestes qui sauvent

De fortes chutes de neiges se sont abattues sur les massifs des Alpes ces derniers jours, et le risque d'avalanches est très élevé dans la plupart des stations. Le hors-piste est fortement déconseillé, mais comme chaque hiver, des skieurs s'aventurent en dehors des sentiers balisés. Pour limiter les risques, voici 5 règles à respecter...

Rédigé le , mis à jour le

Avalanches : les gestes qui sauvent
Avalanches : les gestes qui sauvent

 1. Vérifiez la météo

Avant de partir en hors-piste ou en randonnée, il faut connaître les prévisions météo pour la journée et surveiller le risque d'avalanche. Météo-France met à votre disposition un bulletin neige et avalanches pour évaluer ce risque dont le niveau peut varier de 1 (faible) à 5 (maximal). Avant de partir vous pouvez aussi appeler le 08 92 68 10 20 (0,34 €/mn depuis un fixe) pour connaître l'état du manteau neigeux.

2. Equipez-vous

Avant de partir, équipez-vous d'un appareil de recherche de victimes d'avalanches, l'Arva® (ou DVA). De la taille d'un téléphone portable, c'est un émetteur-récepteur qui permet de localiser très rapidement une personne enfouie sous la neige. L'Arva doit être accompagné d'une pelle et d'une sonde.

Autre outil indispensable, l'Avalung®, qui a la forme d'un sac à dos muni d'un tuyau intégré. C'est une sorte de poumon artificiel qui permet de respirer de l'air frais à partir du manteau neigeux.  

Enfin, munissez vous de réflecteurs RECCO® et d'un sac ABS, semblable à un airbag de voiture. Il suffit de tirer sur une poignée pour gonfler deux gros coussins afin de rester à la surface de la coulée de neige.

3. Ne partez jamais seul

Même si le risque est faible, il faut toujours être accompagné si vous décidez de partir en hors-piste. Les premiers sauveteurs sont souvent les compagnons d'un skieur enseveli.

4. Adoptez les bons reflexes

Si vous êtes pris dans une avalanche, vous n'aurez pas le temps de réfléchir. En restant en surface, vous augmenterez vos chances de survie. Pour cela, débarrassez vous de vos bâtons, des skis ou du surf et essayez de faire des mouvements de natation. Protégez les voies respiratoires en fermant la bouche. A l'arrêt de l'avalanche, essayez de former une poche d'air en plaçant vos mains devant le visage.

Il faut alors garder son calme en attendant l'arrivée des secours. Cela limite la consommation d'oxygène. Et c'est essentiel, car les chances de survie sous la neige diminuent très vite. Si après 15 minutes, elles sont encore de 95 %, elles chutent à 25 % environ au bout de 3/4 d'heure.

5. Si vous êtes témoin d'une avalanche

Le premier reflexe est de se mettre à l'abri pour éviter un sur-accident. Il faut ensuite tenter de repérer l'endroit où la victime a été ensevelie. Marquez cet endroit avec un bâton et commencez vos recherches en aval de ce point, à l'aide de votre ensemble Arva-sonde-pelle, où en utilisant un bâton ou un ski pour sonder la neige. Si vous êtes en groupe, envoyez deux personnes chercher du secours. Sinon poursuivez les recherches pendant 15 minutes et si elles restent vaines au bout de ce quart d'heure, partez donner l'alerte.

 

En savoir plus :